Restauration du Louis Héloïse

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Mar 26 Fév 2013 - 9:05

Amis du bleu bonjour !

Encore un Bautier ! Eh oui c'est le frère du Liberté et c'est de sa restauration que je souhaites vous parler.

A Barfleur il à été construit deux Louis Héloïse. Le premier en 1894 pour Louis Bouin. Il portait l'immatriculation LH 437 et arborait, sculpté en creux sur le pavois, à l'avant, un coq peint en blanc et une girouette en tête de mât, simplement pour proclamer qu'il était le meilleur pêcheur de Barfleur.
Le second Louis Héloïse à été construit en 1910 pour le même patron et portait l'immatriculation LH 602.

En 2007 alors que je souhaitais construire un Bautier, je trouve un modéliste qui souhaitais se séparer de ce que je nommerais "une épave" tant ce modèle était mal construit et en mauvais état. J'ai eu pitié de ce bateau et me suis dit qu'il méritait mieux. Je suis donc rentré avec à la maison en lui promettant de lui redonner une jeunesse.

Plus je regardais ce bateau et plus je me disais qu'il avait été massacré et que son constructeur était vraiment nul.

C'est alors que je me suis dit:  "à la place de critiquer, si tu en construisait un pour voire ! " J'ai donc acheté le plan MRB du Liberté et construit celui-ci en 2008.

Mon Louïs Héloïse attendait toujours sa restauration !  Il c'est donc retrouvé dernièrement dans l'atelier et vous pouvez suivre maintenant cette restauration.

Au préalable ce Bautier à juste été posé sur l'eau en l'état, pour vérifier s'il était bien dans sa ligne avec son lestage. Ceci étant fait, j'ai commencé le démontage complet du voilier.






Je ne conserve rien de ce qui est démonté et tout passe à la poubelle tant la réalisation est douteuse voire franchement mauvaise !

Quelques vues pour vérifier la véracité de mes propos et on en reparle dans un ou deux jours.





A bientôt !  GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par GAZOU le Mar 26 Fév 2013 - 9:47

Bonjour GEGE

voilà un sujet qui va tous nous intéresser.
merci de nous faire profiter de ce beau futur travail de restauration

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Claude dit Oldsail le Mar 26 Fév 2013 - 10:46

Hello
Ouais !! Bin si j'étais capable d'en faire autant, je serais déjà bien content!!

Claude dit Oldsail

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Mar 26 Fév 2013 - 11:29

Bonjour,

Il ne faut pas te sous estimer Claude ! Tu es certainement capable, et sans problème, de faire mieux car, crois moi, cette construction n'était vraiment pas super, c'est le moins que l'on puisse dire.

Le constructeur avait fait une fixette sur la Cyano et il devait avoir un rabais sur la quantité. :affraid:
Je m'explique : Tout était immobilisé et collé à la cyano. Les écoutes et les manoeuvres, tournées aux taquets ou aux cabillots étaient collées, les réas des poulies, immobilisés à la cyano, les ralingues des voiles mal cousues et bien sûr enduites de cyano, les caps de moutons, complètement enduits de cyano et raides comme la justice, bref de la cyano partout ce qui fait que rien n'était réglable.

Allez, juste pour rire, un vue des cap de moutons qui étaient sur le voilier.
C'est tout raide et ça tient tout seul, même à l'horizontale !

Avec cette restauration, je n'ai pas la prétention de réaliser une maquette absolument exacte et d'arriver au niveau de Jipiti ou de Carlos par exemple.
Je vais toutefois reprendre le plan du Liberté et m'en inspirer pour reconstruire quelque chose qui soit présentable et qui me plaise. Une semi maquette en quelque sorte.

Petite remarque le Louis Heloïse est à l'échelle 1/16 ème alors que le liberté que j'avais précédemment construit est au 1/15 ème

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par KBIO le Mar 26 Fév 2013 - 13:26

:( Salut Hautier!
On te fait confiance pour mener cette restauration de main de maître! tu vas savoir nous montrer de beaux sujets!

C'est tout raide et ça tient tout seul, même à l'horizontale !
Ça c'est un sacré modéliste! salamalec salamalec
dejadehors :mon dieu :cry: hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!

KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Aquilon le Mar 26 Fév 2013 - 17:27

Bonjour Hautier

Il a l'air d'avoir bien souffert, le pauvre! Mais entre des mains d'expert, il ne peut que mieux se porter. Il faut du courage pour la restauration et encore plus de patience car ce sont des vrai Kinder Surprise.

Bonne restauration.

Aquilon

Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Mer 27 Fév 2013 - 8:22

Amis du bleu bonjour,

Avant de parler restauration, on continue le démontage. Comme le dit si bien Aquilon, la coque est un véritable Kinder surprise ! :affraid:
Afin de ménager les âmes sensibles,je passerais sous silence l'installation RC et la commande des écoutes. étonnant Une usine à gaz et un véritable enchevêtrement qui me qui me fait penser que le tout doit bien avoir fonctionné, au mieux , je dirais une journée avant de tomber en rade. Tout ceci rejoint illico la poubelle.

Le pont mal monté n'est absolument pas étanche et le seul remède est de le démonter complètement en coupant proprement celui -ci sur tout le pourtour au plus près du pavois.







C'est la que l'on découvre avec étonnement que le lest est constitué de deux gros cylindres de laiton chromés qui ne sont rien d'autre que des contre poids de pendule qui étaient immobilisés à la base par de la résine. C'est dommage car ce pauvre modéliste avait un mauvais lest sur son bateau et devait également avoir une pendule qui ne fonctionnait plus ! :cheers:

Vous avouerez que comme lest, il y à mieux ! :biz

Voilà les amis c'est tout pour aujourd'hui ! Reste pas grand chose à démonter et on va bientôt passer à la restauration.

A bientôt GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par KBIO le Mer 27 Fév 2013 - 8:44

:( Salut!
En épérant que la coque soit saine, sinon, tout va partir par petits bouts!
Je ne doute pas qi'il aura une tout autre gueule quand tu auras mis la dernière touche! clin d\\\\'oeil
Quant au lest, il n'y a qu'un horloger Suisse pour déduire que ça vient d'une horloge! Il aurait eu une horloge à coucou, il ne pouvait naviguer! rire 1
Je vais suivre ce post avec interet!
Bon courage et bien cordialement. trinquons hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!

KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Mer 27 Fév 2013 - 19:14

Salut KBIO

Pas bien compris ta remarque ! :comprend pas
Regarde le coucou qui est dans mon atelier, tu comprendras que les deux contre poids en fonte seraient également utilisables pour lester un Bautier.

Rassures toi, j'ai beaucoup mieux, explication prochainement.

Salutations GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Mer 27 Fév 2013 - 19:24

Comment KBIO ? T'as pas vu le coucou ? :comprend pas

Mais si, regarde bien ! clin d\\\\'oeil



Attention y a Gazou qui va encore dire qu'on est hors sujet ! :sala:
A + GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par KBIO le Mer 27 Fév 2013 - 19:37

:(
Je voulais dire qu'il fallait l'oeil excercé d'un pro pour définir l'origine du lest. clin d\\\\'oeil
Mais maintenant , je vois la queue du coucou à gauche! :biz :mon dieu
On va suivre ce post avec beaucoup d’intérêt! salamalec
Cordialement! trinquons hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!

KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Didier 94 le Mer 27 Fév 2013 - 23:05

hello Gégé,
Merci de nous faire profiter de cette restauration.
Sacré chantier que tu entames là, je suis persuadé que c'est plus difficile que de commencer à partir de zéro.
Comme Kbio j'aime bien tes caps de moutons à l'horizontale ! :cry: :cry: :mon dieu
trinquons Didier

Didier 94

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Jeu 28 Fév 2013 - 9:14

Amis du bleu bonjour.

Avant de poursuivre, je confirme ce que dit Didier. Dans l'état ou se trouvait ce Bautier, je vais passer plus de temps à restaurer et remettre en état la coque que si j'en avais construit une nouvelle. Pour le reste, on en parle même pas, puisque de toute manière il n'est pas question de restaurer mais de refaire entièrement.

Ce voilier avait été construit à partir d'un kit qui était commercialisé si je me souviens bien par un artisan Français il y à bien 15 ou 20 ans. La présence des numéros encore visibles sur les couples et quelques autre pièces en témoigne.

La coque a également été mal construite, mais elle est saine et au stade ou j'en suis, il ne me reste plus que deux alternatives : 1.- Restaurer et sauver cette coque. 2.- Sauter dessus à pieds joints et en reconstruire une nouvelle.

Rassurez vous, après une courte réflexion, c'est la solution 1.- qui est adoptée.
Après avoir corrigé quelques erreurs, je vais donc entièrement poncer l'intérieur de cette coque puis lui donner une première couche de résine qui sera suivie d'une couche de verni au couleur de mon forum préféré ! salamalec salamalec salamalec salamalec

En réalisant ce travail, je constate avec stupeur que le tube d'étambot n'était pas collé, mais simplement ajusté en force. :affraid: Heureusement pour moi, car le trou était percé de travers et en plus pas avec le bon angle par rapport au moteur. Pour bien corser le tout, la sortie de l'arbre à la poupe était "taillée à la hache" , le safran monté à l'envers et le tube de jaumière bien entendu complètement de travers.


Moi je vous le dit, ce voilier était un vrais cas d'école. En quelque sorte le conserver en l'état aurait été un moyen de montrer tout ce qu'il ne faut surtout pas faire en construisant un bateau !

Bref un peu de chirurgie esthétique sur la coque, refaire un safran, poncer mastiquer, poncer et l'on arrive à obtenir finalement une bonne base pour continuer refaire le reste.




Remarque : Oui je sais, les Bautiers de cette époque n'étaient pas motorisés ! :nono

Oui je sais le safran que j'ai réalisé n'est pas à l'échelle ! :nono

Ce que je sais aussi, c'est que mon Louis Héloïse une fois terminé ne va pas passer le reste de ses jours à prendre la poussière sur une étagère, il va très souvent naviguer. Donc, après avoir déjà réalisé un premier Bautier, le Liberté, et suivis les conseils de J-Cl. Chazarain je récidive, en connaissance de causes, pour le Louis Héloïse.

Voilà amis du bleu, c'est tout pour aujourd'hui, la suite très bientôt ! Amitiés GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par KBIO le Jeu 28 Fév 2013 - 12:23

Bonjour! :(
Ça prend déjà une autre allure! clin d\\\\'oeil
Cordialement! hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!

KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Didier 94 le Jeu 28 Fév 2013 - 14:55

hello
Incroyable ce safran inversé étonnant
Je te soutiens complètement dans le choix de la taille de ton nouveau safran bravo :hurle
trinquons

Didier 94

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Sam 2 Mar 2013 - 16:11

Bonjour,

On continue cette restauration en s'attaquant à l'extérieur de la coque. Ponçage général, masticage, ponçage à l'eau, une couche de fond dur, puis 3 couches d'un verni noir mat qui ressemble un peu à du goudron et qui conserve une bonne élasticité une fois sec. Application au petit rouleau à peinture ce qui nous donne, après séchage, une surface très légèrement satinée.
Indication sur la boîte. Recouvrable après 12 heures séchage complet après une semaine !

Voilà le résultat !

Je prépare maintenant une fausse quille qui va recevoir une partie du lest. Un profilé laiton de 10x10 à l'intérieur duquel je range très soigneusement des déchets de burins en métal dur. Une fois cette opération terminée, je coule de la résine pour immobiliser le tout. Un fois vernie, cette fausse quille vient se visser sous la quille du voilier. Poids de cet ajout 530 grammes. Avantage de l'opération : une quille un cm. plus haute ce qui améliore la tenue de cap du Bautier d'une part et ces 530 grammes placés au plus bas augmentent le couple de rappel d'autre part.




Et voilà la fausse quille lestée fixée solidement sous la quille du Bautier.

Je profite de réaliser encore un ber qui va me permettre de soutenir la coque pour la suite de la restauration.


Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, la prochaine fois on s'attaque à l'installation RC à l'intérieur de la coque.
Amicales salutations GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Didier 94 le Dim 3 Mar 2013 - 0:23

On sent déjà le bon couple de rappel ! bravo bravo salamalec salamalec
hello Didier

Didier 94

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Dim 3 Mar 2013 - 9:08

Bonjour,
Petite précision au sujet du lest. J'ai à disposition un lot de métal dur sous forme de petits barreaux de section carrée ou ronde que j'utilise pour lester mes bateaux. ( Du moins tant qu'il y en a encore dans mon stock !)
Avantages : Densité du plomb 11.35 Kg/dm3, densité de métal dur utilisé 17.5 Kg/m3 soit une différence de plus de 6 Kg au dm3.
Absence totale de toxicité et ne s'oxyde pas.
Salutations GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par GAZOU le Dim 3 Mar 2013 - 10:27



hello
voilà l'explication, je me posais la question de savoir pourquoi tu n'avais pas mis du plomb

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par moonraker le Dim 3 Mar 2013 - 11:22


hello

Ce n'est pas dommage d'utiliser ces pièces qui je pense à les voir sont des outils de tour qui sont appelés des burins en horlogerie ?


moonraker


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par serge33 le Dim 3 Mar 2013 - 12:03

Bonjour,
A voir l'image, il se pourrait que ce soit des barreaux d'acier rapide, servant également a la fabrication d'outils de tours ou autres.
Selon la composition de leur alliage, et leur traitements thermiques certains s'oxydent quand même un peu. (piqures:si mes souvenirs sont ecxacts)
L'autre intéret de ces barreaux, ils sont réctifiés a des côtes précises, ce qui peut servir pour qualibrer des ouvertures.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Acier_rapide
Serge

serge33

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Dim 3 Mar 2013 - 13:46

Salut les amis du bleu !
Réponses pour moonraker et serge 33.
Nous sommes bien en présence ici de métal dur et non d'acier rapide. Métal dur = élaboration à base de la métallurgie des poudres par frittage et de liant puis pressés à chaud.
Composition : 80 à 90 % de carbure de Tungstène le reste étant du cobalt et du niobium.
Rien à voire avec l'acier rapide HSS ( high speed stell ) qui lui est un acier fortement allié et qui contient en moyenne 0.9 % de carbone / 4 % de chrome / 6% de Tungstène / 5% de molibdène et 2% de vanadium. La densité de l'acier rapide reste en dessous de celle du plomb, donc aucun avantage au niveau lest.

Avec une plaquette de métal dur, tu tournes ou tu fraises de l'acier trempé. Ce n'est pas du tout le cas pour l'acier rapide ! :nono

Ce n'est pas réellement dommage d'utiliser ce que j'ai bien nommé comme étant des déchets qui, de toute manière, ne sont plus utilisables en production dans une grande entreprise. Un petit barreau brasé sur un support peut effectivement encore servir éventuellement de burin. Encore faut-il être équipé de meules diamantées pour la mise en forme et l'affutage !
Pour ce que j'ai à réaliser en modélisme naval, je n'utilise que des burins en Acier Rapide. Les burins à plaquettes rapportées( métal dur ) c'est bon pour la production et sur des machines conçues pour.
Voilà, c'est le mécanicien de précision à la retraite qui à parlé ! clin d\\\\'oeil
A bientôt GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par moonraker le Dim 3 Mar 2013 - 18:37

hello

Merci Gégé pour la réponse


moonraker


Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par serge33 le Dim 3 Mar 2013 - 21:24

Bonsoir,
J'aprécie ta réponse et tes explications. J'avai zappé cette possibilité, j'aurai dû tenir compte de la densité. Je n'ai utilisé qu'une seule fois un outil de cette nature au tour. (Une pastille montée sur un corps d'outil).
Pour revenir au sujet, tu nous fais là une trés bonne restauration . Je la suit avec intéret.
Bon courage,
A plus
Serge

serge33

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par hautier47 le Lun 4 Mar 2013 - 8:53

Salut serge33
Plus que du courage c'est vraiment la passion qui doit nous animer pour entreprendre un tel ouvrage.
Dans l'attente de la suite de cette restauration, voici une vue d'époque du Louis Héloïse ( LH 437 ) au port de Barfleur.


Et une autre vue d'un Bautier qui parade dans le port, probablement, à voir le public massé sur la rive, le jour de la parade de la St Jean. La belle vague d'étrave témoigne de la vitesse de déplacement ce ce type de voiler. Il en est de même pour la maquette.

Amicales salutations et à bientôt. GéGé

hautier47

Age : 69

http://g-hautier-modelisme.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration du Louis Héloïse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum