Construction Windstorm 60HJ

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par bertrand78 le Mer 12 Juin 2013 - 17:34

hello

Comme le dit KBIO, ce sera encore une référence.

applaudissement

_________________
MCBM
avatar
bertrand78
Admin

Age : 50

http://www.mcbm-elancourt.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par Didier 94 le Mer 12 Juin 2013 - 21:27

+1 !
bravobravobravo
Et c'est pas simple de réaliser une coque à bouchains vifs !!
salamalec
Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Mer 12 Juin 2013 - 21:39

Le principe est simple... La réalisation demande par contre beaucoup plus de soins et d'attention aux détails que je le ne pensais au départ pour obtenir un truc à peu près propre...
Merci pour votre support:(:(. Y a encore un paquet de boulot...

Marcel.

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Dim 16 Juin 2013 - 18:10

Salut,
La suite des travaux…
 
 Un ber de travail bien lourd et costaud est d’abord réalisé. Le bateau va passer de long mois dessus clin d\\\\'oeil!
 

 
Puis les pattes de fixation sur le chantier sont coupées et on peut enfin visualiser la bête à « l’endroit ». Ca a une bonne tête je trouve!:D
 

 
L’ intérieur de la coque est nettoyé de tous les excédents et coulures de colle. Les cabines devant être aménagées, ce nettoyage suivi d’un ponçage fastidieux et pas facile à faire entre les couples est indispensable.
 

 

 
Les tuyères du propulseur d’étrave sont en place de même que les pré-découpes des aspirations des deux turbines.
 

 

 
• Assemblage des hydro-jets : Première chose, vérifier le montage des moteurs sur les corps. Les trous de fixation sur le corps et sur le moteur choisi n’étant pas au même écartement, il faut utiliser une couronne intermédiaire (fournie avec le kit).  Mais cette bague a une épaisseur de 5mm et du coup l’axe moteur est un peu court et ne s’engagerait que de 3mm dans l’accouplement. Il faut donc décaler l’accouplement vers le moteur ce qui laisserait l’axe d’hélice sans butée de calage. J’ai donc usiné une petite bague de rattrapage en Acétal d’épaisseur 4,5mm. De cette façon, on peut démonter/remonter le moteur sans toucher au réglage latéral de l’hélice. J’ai préféré réaliser cette modif avant d’installer les corps de turbine dans la coque. Plus facile pour régler correctement le jeu.
 


 


 
• Installation des corps d’hydro-jets : Les corps sont alors installés dans la coque et collés sur les fonds de carène. La manip est simple et tout tombe pile-poil en place : Bases en appui sur les fonds de carène, passage des gaines bien alignées et collerettes extérieures en place dans leur logement et en appui sur la poupe. Un petit cadre en baguette de 2x2 est installé autour de chacun des corps et une dose de Stabilit_Express est appliquée tout autour des bases, assurant l’étanchéité.
 




 
On peut alors reprendre les fonds par l’extérieur et ajuster les ouies d’entrée d’eau.
 

 
• Grilles d’aspiration : Pour la longévité des hélices et la santé des moteurs et contrôleurs (pas bon de les bloquer et même dangereux avec risques de surchauffe!), il faut  protéger les entrées d’eau contre feuilles, brindilles et autres débris flottants. Mais il faut laisser l’aspiration aussi libre que possible sous peine de mettre le système en dépression trop importante avec des risques de cavitation.
J’avais d’abord pensé à de simples barres transversales :
- Avec des tiges de Ø2mm et un espacement de 4mm la surface utile d’aspiration est réduite à 68% de la surface totale. Pas top.
- Avec des tiges de Ø1mm et un espacement de 5mm le ratio s’ améliore à 80%. Mais 1mm c’est souple et une pression involontaire durant le transport risque de les plier et les arracher de leur logement. De plus transversalement l’écart n’est bien que de 5mm, mais longitudinalement il n’y a pas de protection et un débris de petit diamètre mais long (genre aiguille de pin) sera aspiré.
 
Finalement, j’ai trouvé cette grille perforée, épaisseur 8/10ème au pas de 6mm avec un ratio d’ouverture de 80%. Ce qui me paraît la meilleure solution.
Côté montage, j’avais pensé les installer dans un cadre éventuellement amovible.
 


 
Mais 1) pas facile à faire proprement 2) le cadre seul réduit la surface utile de 12%. Et au fond les corps de turbine étant scellés sur la coque, ça ne sert à rien d’avoir les grilles démontables. Voilà donc le montage final :
 


 
Je me pose la question suivante et aimerait avoir votre avis: Pour améliorer les performances au démarrage ou à faible vitesse, serait-il judicieux de placer des écopes aux entrées d’eau pour « gaver » les turbines ??
Il me semble avoir vu ce genre de système sur certains bateaux taille réelle, mais je ne retrouve pas le lien… Elles étaient même à angle réglable. Des idées ? Un retour d’expérience ?
 
Merci d’avance…
 
hello:hello:Marcel.
---------------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par GAZOU le Dim 16 Juin 2013 - 18:25

Bonsoir

deux questions ?

tu as passé de la résine sur toutes tes découpes et dans les trous ?

si tu mets des écopes ne penses tu pas que ça va dévier de trop le jet à grande vitesse ? Pour ce que j'en ai vu ça accroche vite sans écopes .

superbe travail et superbe sujet .

je vais bientôt le mettre dans les belles réalisations maintenant qu'on commence à avoir plein de photos.

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Dim 16 Juin 2013 - 18:35

Bonsoir Gazou,

1) Résine sur toutes les découpes et trous dans la coque oui c'est fait et il y en aura une dernière couche avant mastic de finition et peinture. La résine sur tout l'intérieur est en train de sécher!!
2) Les écopes, ça fait partie des questions que je me pose. C'est sans doute pour la raison que tu donnes que sur le vrai que j'avais vu elles étaient réglables et que le pilote pouvait j'imagine les effacer à grande vitesse... Par contre créer un truc réglable au 1/18 me paraît pas simple... Et au final si ça démarre bien sans rien... Je sais pas, c'est mon premier bateau à hydro-jets... D'où mes questions à ceusses qui connaissent...

A+
Marcel.
------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par J.M.Fangio le Dim 16 Juin 2013 - 21:18

Tres beau debut de réalisation ! :affraid:
avatar
J.M.Fangio

Age : 33

http://www.horlogerie-suisse.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par albertus le Lun 17 Juin 2013 - 6:50

Hello
A propos des écopes :

Moi j'en ai pas sur mon canot USCG, rien de ça sur le vrai
C'est pas la vitesse qui génère l'aspiration de l'hydrojet, c'est la dépression causée par l'hélice au trois quart submergée à l'arrêt
Pour la grille, j'ai posé 5 fils de 1,8mm en laiton soudés sur un bout de plat devant et derrière
Cela réduit forcément l'entrée de l'aspiration, mais le fil étant rond je ne pense pas que cela fasse +/- 20%, je me demande même si cela réduit vraiment
En tous cas, la manip était conseillée par le fabricant des jets, je l'ai suivi
Pour ta grille, je me demande si cela ne risque pas de créér des turbulences, mais sans doute pas

Lors des navigations près des bords de l'étang il arrive que subitement le bateau ne réponde plus en vitesse parce qu'une feuille s'est collée sur la grille
Je coupe le moteur deux secondes, la feuille se décolle et je repars sans problème
Sur la coque du 45 ft USCG, il y a des bouts de quilles, sortes de guides, qui empêchent je crois le bateau de glisser de l'arrière

avatar
albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Lun 17 Juin 2013 - 7:24

Salut Albertus,

- Oui, les écopes sont sans doute à classer dans la catégorie "fausse bonne idée". Donc je n'en mets pas... De toutes façons, si vraiment je veux tester c'est facile à rajouter après.

- Jolie grille. Les 20% je les ai tout bêtement calculés en prenant le ratio des surfaces projetées. Ce n'est pas tant les grandes feuilles qui me chagrinent que les trucs plus petits qui passant au "hachoir" peuvent endommager "sévère" l'hélice... Bon, la solution c'est de naviguer dans des eaux pas trop sales...
- Les guides arrières, nous en avions déjà parlé. Sûrement efficaces. Par contre je n'en ai pas vu sur ce type de coque réelle ni sur les modèles, Moonracker ou autres. J'espère que le V de la coque plus les 4 virures externes suffiront à le guider. Sinon faudra ajouter...

:hello:Marcel.
-----------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par albertus le Lun 17 Juin 2013 - 9:17

Les guides arrières, je n'en ai pas vu sur ce type de coque réelle ni sur les modèles, Moonracker ou autres. 

ben ils y sont sur les coques du RB-M 45 ft 



par contre, pas de virures externes sur cette coque
avatar
albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Sam 22 Juin 2013 - 13:53

Salut,
 
La suite de la construction avec la finition de la coque.
 
• Test d’étanchéité : Passage à la baignoire pendant deux heures en ayant soin de masquer les ouvertures des hublots. Pour être à peu près dans ses lignes, le poids final devra bien être aux alentours de 6 à 6,2kgs, ce qui confirme l’estimé de départ. Pas d’entrée d’eau c’est bon !




 
• Assemblage des hublots : Après de longues recherches dans toutes les papeteries de mon coin, j’ai fini par trouver des feuilles de rhodoïd teintées « façon fumée ». La réalisation est des plus simples.
Les cadres ont été peints.
 

 
Le rhodoïd est découpé aux dimensions du cadre extérieur et collé sur celui-ci avec un filet de cyano.
 


 
Puis on le prend en sandwich en collant le cadre intérieur, de nouveau avec un filet de cyano
 

 
Et un essai de montage « à blanc » sur la coque :
 

 
• Réalisation des pavois arrières :  C’est un truc un peu délicat à faire, les parois intérieures se refermant progressivement et l’angle de la partie extérieure passant d’environ 30 à 90°. Plutôt que de suivre la méthode des bouts  de baguettes collées bord à bord puis patiemment poncées,  j’ai préféré les réaliser d’un seul tenant en CTP bouleau de 1mm mis en forme à la vapeur.
1ère chose, préparer les parois intérieures. Elles sont également en CTP 1mm et la rive supérieure qui recevra la partie extérieure est renforcée par une baguette de 2mm qui sera poncée au bon angle une fois en place.
 

 
Puis des cales sont collés sur les flancs.
 


 
On colle les flancs intérieurs sur les cales et les bandes de CTP 1mm sont alors mises en forme. Les couper « larges », elles seront arasées au droit des parois intérieures et des flancs une fois collées.
 


 
Et voilà les pavois arrières fermés.



 
Même principe pour la deuxième partie de ces pavois (on aurait pu les faire d'un seul tenant... Mais je ne savais pas trop où j 'allais..)
 

 
• Proue & Passavents : De nouveau, la proue est un peu chahutée, la pointe étant plus basse que le niveau des passavents. Et le tout doit être joliment galbé.
 
On commence par mettre en place la partie avant des passavents, coupée d’un seul tenant dans du CTP 2mm. Et on comble grossièrement l’espace entre passavent et coque par une cale de CTP.
 

 
La cale, la partie avant des passavents et le haut de la coque sont arasés suivant l’angle adéquat. Un patron en carton Canson permet de définir le morceau de CTP 1mm qui viendra couvrir le tout. Et on peut alors coller en place les passavents. Le résultat est assez propre.
 


 
• Fermeture Coque-Passavents : Même technique en utilisant des bandes de CTP 1mm qui sont collées sur les bords (rabotés au bon angle) des passavents et du haut de la coque. Les bande sont coupées « larges » et seront arasées au droit des passavents et à la verticale des flancs après collage.
 


 
Et pour finir l’ensemble, des baguettes de 3x3 sont collées sur le bord des passavents et arasées au bon angle.
 
Quelques images de l’ensemble terminé et avant passage à la résine :
 

 

 

 

 

 
Toutes ces finitions sont simples dans leur principe, mais toute la difficulté tient dans l’obtention d’arêtes bien droites aux différentes jonctions. Les angles étant très ouverts, il suffit de très peu de chose pour partir de travers. En dépit de mon souci constant de précision tout au long de la construction je dois bien avouer que ce n'est pas parfait! Il restera sûrement quelques retouches à faire au mastic de finition, mais ça commence à sérieusement ressembler aux plans et à un bateau !
 
Marcel.
--------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par Abfil le Sam 22 Juin 2013 - 17:54

Bonsoir,

Bravo pour ce WS60 modifié, le travail est superbement réalisé, c'est net et précis !! bravobravobravo

Bye

Philippe
avatar
Abfil

Age : 50

http://plansbateaux.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par KBIO le Sam 22 Juin 2013 - 19:10

Bonsoir!
C'est du travail d'orfèvre!
Bravo!
Cordialement!

ps : plus de smiley!!!!!!

_________________
Je ne suis pas sérieux!
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Dim 23 Juin 2013 - 10:04

Bonjour,

"Travail d'orfèvre" peut-être pas quand même clin d\\\\'oeil ... Philippe nous dessine de beaux bateaux, mais c'est vrai que les réaliser en suivant strictement les plans demande un peu d'application et de temps. Mais ce sont aussi ces détails qui en font le charme. Le dessin de la proue en est un bon exemple: Ce serait plus simple de terminer la plage avant toute droite  au niveau des passavents, ce que j'ai d'ailleurs vu sur certaines réalisations. Mais le dessin de Philippe, plage légèrement plongeante et galbée est plus élégant. Alors, comme je ne suis pas pressé...

Bon, une petite pause dans les travaux pour cause de séjour à Bali... Y a de la plongée dans l'air!

A+, Marcel.hellohello
--------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par GAZOU le Dim 23 Juin 2013 - 10:37

Bon bin...........bon voyage

et bonne bouffe !


et bonnes plongées ( je me suis laissé dire que l'eau était absolument dégueulasse à cause du manque de stations d'épuration et à l'habitude des gens de faire leurs besoins naturels un peu n'importe où.

Mais les gens sont mauvaises langues......................

Enfin regarde quand même où tu mets les palmes

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Lun 15 Juil 2013 - 16:27

Salut,

Retour de vacances… Et que Gazou se rassure, les fonds marins sur la côte Nord-Ouest de Bali sont extrêmement propres et mes palmes n’ont pas souffert. Quelques belles plongées.:D :D 

Et du temps pour cogiter sous les palmiers… Alors avant de poursuivre la construction, le point sur la radio, les commandes, l’ensemble des éléments électroniques & électriques et le câblage.

• La radio :
J’utilise une Graupner MX-16 HOTT à 8 voies assez fournie en boutons & potards. Le programme utilisé sera de type « hélico H1 ».

• Commande des animations :
Ouverture du capot du garage & 5 ou 6 groupes de LED pour les éclairages.
- Les éclairages seront commandés via un Multi-Switch de chez Conrad, 7 sorties et commande par 2 voies.
- L’ouverture du capot se fera sur une voie (bouton 2 positions) via un temporisateur permettant de ralentir de manière réaliste les manœuvres et commandant deux mini-servos.

• Commande des hydro-jets :
L’idéal serait de commander indépendamment la puissance, l’orientation et la pelle de recul sur chacun des jets. Là, toutes les manœuvres seraient possibles. Chacun des manches serait dédié à un jet (puissance & orientation) et deux boutons « 2 positions » commanderaient les pelles. Mais :
- Du coup, 6 voies seraient nécessaires. Il ne m’en resterait que deux pour tout le reste. Insuffisant. Il faudrait ajouter des modules d’extension (pas sur que ça existe pour la MX-16) ou utiliser une deuxième radio/récepteur ou changer de radio ! :nono :nono 
- Mes deux jets dans  le WS 60-HJ sont montés relativement proches (entre–axes de 68mm) et d’après le fournisseur des jets, dans un tel montage les commandes indépendantes n’apportent pas grand chose. A réserver à un montage sur catamaran par exemple.
- Je n’ai pas vraiment la place pour installer 4 servos.
- Le pilotage serait assez ardu et je crains que ma coordination et ma dextérité ne soient plus à la hauteur.
Donc, les deux jets seront définitivement commandés simultanément, avec toutefois deux voies pour la puissance, sur le même manche mais ajustables ( point zéro et courbe) indépendamment. Donc au final 4 voies : 2 pour la puissance de chacun des jets (vers contrôleurs), 1 pour l’ orientation des deux jets (vers servo) et 1 pour la position des deux pelles (vers servo).
Chacun des moteurs disposera de son propre contrôleur.

•  Commande du propulseur d’étrave :
Elle se fera par un bouton « 3 positions » sur 1 voie vers un petit variateur Marche Avant/Arrêt/Marche Arrière. Pour éviter le démarrage brutal (0 à 100% instantané)  j’ai prévu un temporisateur.

• Commande des ventilateurs d’ injection & extraction d’air de refroidissement :
Ils doivent impérativement fonctionner pendant toute la navigation. Inutile de les radio-commander (de toutes façons, je n’ai plus de voies disponibles). Ils seront donc activés via deux boutons manuels.

• L’alimentation :

- Ayant 2 moteurs & 2 contrôleurs il va de soit de prévoir 2 accus. Se seront des LiPos 3S, tension nominale 11,2v.

- Chaque accus alimentera indépendamment un couple contrôleur/moteur. Ca évite un branchement direct en parallèle des 2 accus, un truc qui se fait, je sais, mais que je n’ai jamais vraiment apprécié. Le 11,2v alimentera également en direct le propulseur d’étrave, l’éclairage et les ventilos. Donc propulseur et 2 ventilos sur un accus & éclairage et 2 ventilos sur l’autre, histoire d’équilibrer les charges. Les consos sont faibles (0,3A) et ne devraient pas déséquilibrer de manière significative les accus.

- Pour alimenter en 5v le récepteur & les servos, je dispose de deux sources indépendantes, les UBec ( 5,5v/4A) de chacun des contrôleurs. Pas question de les brancher directement en parallèle ! Plutôt que de simplement en supprimer un, j’ai utilisé un petit circuit « Dual-Alimentation » qui permet de répartir intelligemment la charge entre deux sources ou sur une seule en cas de défaillance de l’autre.

- Les servos de commande des Hydro-jets sont des « grosses bêtes » avec des appels de courant importants. Inutile de faire transiter ce courant via le récepteur et risquer une chute de tension au récepteur (les récepteurs 2.4ghz sont en général assez sensibles à ce genre de truc). Ils sont donc alimentés façon « by-pass » en direct depuis la sortie de la « Dual-Alimentation ».

- Pour les mini-servos du capot, même montage « en-by-pass » mais cette fois simplement pour minimiser le nombre de fils à passer entre la coque et le pont.

• Les ampérages :

Il faut vérifier que les intensités restent dans les specs des alimentations.

- Pour l’éclairage, les LED seront câblées en série par groupe de 3 avec la résistance qui va bien sur le 11,2v. Chaque groupe consommera donc 20mA. Il est prévu 8 groupes d’ampoules. Donc en prenant large disons 0,2A.

- Pour les servos, la conso est un truc rarement publié par les fabricants. J’ai donc fait ma propre estimation :
Les servos des hydro-jets ont comme specs, sous 4,8v, un temps de réponse de 0,19s pour une rotation de 60° et un couple de 12kgs/cm..
La vitesse en radiant est donc de (3,14/3)/0,19= 5,5radiant/sec.
Le couple de 12kgs/cm est de 1,2N/m (simple conversion d’unités)
La puissance est donc : P= Couple xVitesse = 1,2 x 5,5 = 6,6W
Mais aussi P= Voltage x Intensité ou I=P/U soit 6,6/4, 8 = 1,4A
Sans doute plus en cas de blocage. J’ai pris comme valeur 2A.

Même calcul pour les mini servos et une intensité résultante de 0,6A.

• Câblage :
Il faudra prévoir une connexion supplémentaire entre pont & cockpit pour l’éclairage de celui-ci
.
Tout ça est résumé dans la vue générale du circuit.




Voilà, je pense qu’électriquement ça doit fonctionner avec un bon niveau de sécurité. Si vous repérez un truc bizarre dans le câblage n’hésitez pas…

Le truc que je ne vois pas comment faire est la motorisation du toit ouvrant du cockpit. :comprend pas :comprend pas  Il me faut générer un mouvement linéaire d’aller/retour d’environ 8cm. Il faut que ce soit discret et compact pour montage dans la partie fixe du toit du cockpit. Une vis sans fin marcherait sans doute (on verrait la vis dans la partie ouverte, mais acceptable). Faudrait trouver la bonne vis et le bon petit moteur sans doute réducté… Pour le moment je sèche… Si vous avez des idées…



Marcel.hello hello

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par GAZOU le Lun 15 Juil 2013 - 18:51

bonjour Rookie

Le truc que je ne vois pas comment faire est la motorisation du toit ouvrant du cockpit.
regarde dans les liens intéressants il y a des tout petits servos linéaires

je n'ai pas le temps d'aller voir où , on m'appelle

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Mar 16 Juil 2013 - 17:20

Salut Gazou,

Merci pour le tuyau sur les actionneurs linéaires... :( :( :( 

Une mine d' or ce forum... On ne l'exploite jamais assez...
Il faut que creuse un peu plus le sujet, mais je crois que les actionneurs Firgelli dispos chez Gotronics sont exactement ce qu'il me faudrait. Reste à voir si côté place je pourrai le caser sans trop de souci au plafond... A suivre lorsque j'aurai construit le cockpit. Et si j'ai bien compris, ils sont commandés comme des servos standards. Faudra donc libérer une voie sur la radio... Peut être en commandant la vitesse des deux jets en parallèle sur une seule voie... Ou trouver un trapu de l'électronique pour me bidouiller une interface à partir d'une sortie créneau 12vDC du Multiswitch...

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par bertrand78 le Mar 16 Juil 2013 - 17:41

Salut Rookie.

Tu as ce type de module qui permet de doubler 4 des voies de ta radio.
http://www.tecnimodel.com/modules-cti/4716-commutateur-2-x-4-voies.html

A+

_________________
MCBM
avatar
bertrand78
Admin

Age : 50

http://www.mcbm-elancourt.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Mer 17 Juil 2013 - 12:01

Salut bertrand78,

Merci pour l'info et le lien. :( 

Ca pourrait effectivement résoudre mon problème de voies. As-tu utilisé?
Si oui, j'ai deux questions restées sans réponse après consultation des notices:

- Si j'ai bien compris, la commutation entre entre les deux blocs des 4 sorties est commandée par une mise à la masse ou non du fil "bleu" du schéma. A la masse= un bloc, Pas à la masse = l'autre bloc ?
- Que se passe-t-il à la commutation? Les voies désélectionnées conservent-elles les dernières valeurs (c'est-à-dire que les servos conservent leur dernière position avant commutation) ou bien les voies déselectionnées sont-elles automatiquement remises à zéro?

Merci d'avance si tu as les réponses.

hello Marcel.
--------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par Admin le Mer 17 Juil 2013 - 16:13

hello 

Je ne l'ai pas utilisé, j'ai hésité à l'acheter et j'ai trouvé des multi switch qui convenaient mieux à ce que je cherchai.

Pour répondre à tes question, le plus simple est de poser la question directement à Tecnimodel par téléphone.

C'est un "Copain" du forum et il saura te répondre.

A+

Admin
Admin


http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par rookie78 le Lun 5 Aoû 2013 - 21:15

Salut,

La suite des travaux de « menuiserie » avec la réalisation de la charpente du roof, du cokpit et de l’arche radar.
Le choix de réaliser toutes les surfaces avec du CTP assez fin présente beaucoup d’avantages (léger, surfaces propres, peu de ponçage nécessaire, pas d’empilage de lattes, peu de mastic, facile à plier & vriller, etc…) mais aussi quelques complications quand on en vient aux emboîtements et à la pose des parois.

• Principe des assemblages :
- Les passavents sont en CTP de 2mm.  Donc à moins de doubler les rives des passavents (compliqué et pas chouette dans les cabines) l’emboîtement de la superstructure sur la coque ne se fera que sur cette épaisseur. Même chose pour le recouvrement des parois sur les passavants : 1mm est quand même un peu juste et il faudra prévoir un renfort. Au final l’emboîtement sera de 2x2mm. Suffisant avec une bonne qualité de l’assemblage. J’ai préféré faire cet emboîtement sur toute la longueur du cockpit (et pas seulement sur la partie roof comme prévu sur les plans) et donc coller des butées de passavents sur toute la longueur.
- Les parois étant en CTP 1mm, c’est vraiment marginal pour les coller « bord à bord ». Il faudra donc prévoir des baguettes supplémentaires pour obtenir des surfaces de collage dans tous les plans.
- Puisqu’il est prévu un habillage intérieur (CTP 0,5mm) et la charpente étant principalement réalisée en baguettes de 5x5, il faudra prévoir un cache intérieur pour les hublots et baies de manière à compenser cette épaisseur et ne pas laisser un vide entre hublot et paroi intérieure.





De l'usinage fin en perspective... scratch scratch 

• Charpente du roof :
L’emboîtement étant faible et  pour obtenir la meilleure précision possible, la construction est réalisée directement sur la coque et pas sur un chantier indépendant. La partie avant est un bloc de CTP 6mm et sera poncée en forme à la demande après la pose des parois.





• Charpente du  toit du cockpit :
Elles est réalisée en 3 étapes : Assemblage de la structure principale, assemblage du toit ouvrant, pose des glissières de la partie ouvrante.





Le toit en position fermée :



Le toit en position ouvert :



C' est bon, ça coulisse. clin d\\\\'oeil 

• Charpente du cokpit :
De nouveau, pour obtenir une précision maximum, elle est assemblée in-situ sur la coque. Pas facile, facile, mais on y arrive avec un peu de patience ! Beaucoup de bouts de baguettes à couper, cintrer, etc… En fait, il faut toujours avoir deux ou trois étapes d'avance en tête à chaque fois que l'on pose un bout de bois et s'assurer que les épaisseurs coïncideront, imaginer où tombera la jonction avec la paroi suivante, etc... L’habillage se fera avec un nombre minimum d’éléments en CTP : Un pour le toit, 2 pour chaque flancs (tout au moins c’est ce qui est prévu…).





• L’arche radar :

Rien de sorcier, une petite charpente à habiller :



• Assemblage complet :

On peut alors coller l’arche sur le cockpit et assembler à blanc roof et cockpit. Là on commence à vraiment voir le profil final de la bête :







Il faut vérifier que toutes les courbes s’alignent et que les symétries sont respectées au moins « à l’œil ». On passe aussi un réglet dans les différents plans prévus pour l’habillage et on corrige au ponçage les angles quand nécessaire.



Et quelques détails des assemblages où on peut voir les surfaces de collage  et les contours des plans de CTP prévus.





Ouf ! L’ensemble de la charpente est un truc assez long et minutieux à faire avec prise de tête garantie!!  Je devrais être totalement immunisé contre Alzheimer si, comme le montre les essais sur les rats, l' activité cérébrale a valeur de vaccin! :biz Reste plus qu’à espérer que l’habillage se passera comme prévu. Jamais fait un truc pareil, alors chaque étape est une découverte avec son lot de bonnes & mauvaises surprises. Pour sur, ça occupe…

Un truc qui m’inquiète un peu et pour lequel l’aide des « forumeux » me serait précieuse: Le seul rhodoïd fumé que j’ai réussi à trouver ne fait que 1/10 ou 1,5/10 d’épaisseur . Pour les petits hublots, pas de souci, mais les surfaces vitrées du pare-brise et des baies sont importantes et je me demande si ce sera assez rigide ??? Faudrait pas que ça gondole… :affraid: :affraid:  Si quelqu’un a une adresse où trouver du rhodoïd de couleur plus épais je suis preneur. Ou une combine ? Merci d’avance.

Marcel.

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par LUZOLO le Mar 6 Aoû 2013 - 5:42

Salutatous hello
 
Rookie :
Tu devais être charpentier dans ta jeunesse, pour faire des assemblages aussi soignés.

Du très beau boulot, un grand bravo  bravo bravo bravo 

Et pour les explications et photos, un autre grand bravo bravo bravo bravo 

Du beau modélisme :( :( :( 

A+
Patrick
avatar
LUZOLO

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par KBIO le Mar 6 Aoû 2013 - 5:50

Bonjour!:( 
Je ne passe pas souvent dans les autres rubriques, mais là, je prends un certain plaisir à admirer le travail.:D 
Et cela, d'autant plus que cette construction pourra servir d'exemple pédagogique sur les différentes constructions.
:hurle Un vrai régal!bravo bravo 
Un grand merci pour cette qualité de travail et le partage sans concession.
Bien cordialement!
Kenavo!hello 

_________________
Je ne suis pas sérieux!
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par GAZOU le Mar 6 Aoû 2013 - 6:13

Bonjour


Encore un extraterrestre !
Il y a quand même des gens qui sortent de l'ordinaire

merci

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction Windstorm 60HJ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum