FEUX sur un supply

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par grosventre le Mar 20 Mar 2012 - 11:17

Moi aussi !
avatar
grosventre

Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par ray 35 le Mar 20 Mar 2012 - 11:43

Bonjour à tous,

Quand on est helicopter landing officer on a peu de temps pour observer les mouvements d'hélico. Par contre sur le Mérou à Toulon les exercices d'héliteuillage étaient très fréquents et souvent de nuit. Nous faisions route à 4nds pour un vent relatif à 10 heures. le pilote auto enclenché, on avait tout le loisir d'observer l'approche de la passerelle arrière, souvent l'hélico était plus bas que nous, surtout lors du transport de charge sous élingue. A la jumelle on voyait le moindre déplacement du manche par le pilote. Avec les super frelon le bruit était infernal.
Un matelot muni d'une canne antistatique crochait dans le câble à chaque epproche. Les conditions étaient différentes par rapport à l'off shore. mais je vais vous faire baver: un jour nous avons reçu le staff d'héli-union à bord , voyant qu'on s'intéressait aux hélicos, le chef pilote nous proposa de venir le lendemain nous hélitreuiller pour faire une balade le long de la côte au Gabon. Quel souvenir!

Ray 35
avatar
ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par cousinhub le Mar 20 Mar 2012 - 11:50

Mon frère travaillait à l'ETPM vos histoires me donnent envie de lui demander de me raconter ce qu'il a vécu pendant ses 30 ans de vie active
avatar
cousinhub

Age : 59

http://maquette-pourquoi-pas-ifremer-1-50.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par seismic76 le Mar 20 Mar 2012 - 12:02

Joli promenade, je connais, On emmenait tout le matériel de nos stations syledis en avion de Port Gentil à Mayumba et ensuite on dispatchait les stations le long de la cote en helico, Gamba, lagune Ndogo etc....etc.....c'est joli. Notre case était à coté du batiment elf à port gentil.

seismic7-
avatar
seismic76

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par GAZOU le Mar 20 Mar 2012 - 12:27

:comprend pas

et vous faisiez le voyage pendus à la corde ?

le chef pilote nous proposa de venir le lendemain nous hélitreuiller pour faire une balade le long de la côte au Gabon. Quel souvenir!

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par KBIO le Mar 20 Mar 2012 - 12:29

:(
:affraid: Et comment crois-tu qu'on pèche le marlin au Gabon? :cheers:
clin d\\\\'oeil hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par ray 35 le Mar 20 Mar 2012 - 12:51

Re boujour,

Une petite photo, au moment de l'hélitreuillage. Dans cette position on regarde le câble qui n'est pas tellement plus gros... qu'un câble de frein de vélo. On se dit que dans l'aviation le pied de pilote n'est pas bien grand.

ray 35
avatar
ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par GAZOU le Mar 20 Mar 2012 - 12:54

ah tu fais pas l'malin là ! c'est là que tu te dis qu'heureusement que le pilote ne sait pas que sa femme et toi................ :cry:

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par KBIO le Mar 20 Mar 2012 - 18:08

c'est là que tu te dis qu'heureusement que le pilote ne sait pas que sa femme et toi.......
.........
Tu crois pas si bien dire;
En 1970, nous étions en face d'Agadir au Maroc (juste aprés mon histoire d'El Ayoun , si tu te souviens) ,et quand la relève se faisait par hélico , c' était aussi Héli-Union qui se chargeait du transbordement.
A l' époque, seul le client (Société Nationale des Pétroles d'Aquitaine) avait le droit de prendre l'hélico, et les compagnies de services, se relevaient grâce au fameux Supply. Ce n'était qu'en cas d' urgence que nous avions droit à l'Alouette.
Un jour un copain Corse, plongeur à la COMEX de son état, faisait triste mine parce que sa femme était venu passer quelque jours en ville , alors que lui était coincé à bord pour finir une mission .
Tu connais KBIO, et son sens de l' humour merdique? Je lui dis de ne pas trop s'en faire ; qu 'elle ne devait pas s'ennuyer à terre avec toutes les boîtes de nuit qu'il y avait!
A cette époque, les seuls Corses que j' avais pu croiser , n' avaient fait que passer dans mon régiment , parce qu' à la première permission, le maire de leur village leur délivrait un papier, qui les déclarait soutien de famille et on ne les revoyait jamais. Comme quoi la fonction de souteneur était bien ancrée dans leurs moeurs.
Mais ce que je ne savais surtout pas, c' est que parmi ce peuple si fier, se cachaient des individus très pointilleux et chatouilleux sur tout ce qui concerne l' honneur et autres conneries locales , plus tout un tas de syndromes propres à leur culture et dont ils savent trés bien faire abstraction lorsqu 'ils sont concernés en premier chef!
Oui, car il faut que tu saches que le Corse est toujours chef et qu'il a 300 hectares de maquis sur la côte et que s'il voulait, il serait milliardaire sans travailler. Généralement, il ne tient que la moitié de sa promesse.
Bref, à son regard , j'ai cru qu' il allait sortir un couteau de sa poche et me le planter dans le ventre! Que n' avais-je dit là?? Croire que cette douce créature amoureuse et soumise au grand mâle insulaire puisse se vautrer et fauter avec le premier continental venu?
Mais elle mourrait dans les affres de la pire souffrance si seulement l' aile de la moindre velléité d' une pensée coquine l' effleurait!
Seul son mâle dominant avait droit de cuissage et il ferait bon voir que quelqu'un l' approcha de trop prés!
J' étais vraiment désolé qu 'une petite plaisanterie , de mauvais goût , soit, mais somme toute , collégiale , pleine d'à propos et dans le genre du pétrolier de base puisse prendre de telles proportions et j' étais triste parce que c' était malgré tout un bon copain.
Il me fit la gueule toute la semaine précédant son débarquement et les autres se demandaient ce que j' avais bien pu lui dire, parce que je n' avais plus de partenaire pour les parties d' échec , alors que tous les soirs, nous nous affrontions dans des parties de grandes tenue.
Finalement il débarqua et on oublia l' affaire pendant quelques jours, jusqu 'à ce qu' on apprit que (attends , ça rejoint ta remarque mais c'est compliqué):
sa femme couchait avec le pilote de l'hélico, la femme du pilote de l'hélico avec son mécano, la femme du mécano avec un autre plongeur de la COMEX et ainsi de suite.
Tout ce petit monde se retrouvait le soir et le Kif aidant à dés-inhiber les instincts culturels les plus ancrés, ils avaient redistribué les rôles d' origine, impartis par Cupidon .
Et mon copain Corse , cornu comme un Long Horn Texan primé, qui arrivait le dernier , gros jean comme devant et voyant le tableau , ses dés-illusions mises à nu, était devenu fou et il a faillit descendre tout le monde , dont sa femme! Il n' avait pas pris le soin de s' octroyer une petite fumette avant!
Ça n' a pas traîné!
Le client a mis tout le monde dehors ! Dans l' avion, direct!

Puis , un nouveau pilote est arrivé!
Un "Portugèiche" vachement sympa que j' ai retrouvé ensuite en Iran . Nous étions encore dans un petit monde!
J' aimais bien voler avec lui parce qu' il aimait s' amuser et faire peur à ses passagers! Enfin pas tous, juste les farauds comme moi. Il décollait de la plate forme, plongeait vers la mer et remontait en flèche jusqu'à faire croire qu'il y avait une panne et on redescendait en auto-giration. Ensuite il filait à toucher les vagues. Je te dis pas comme les mouettes dégageaient. Valait mieux pas en prendre une dans la turbine tout de même, parce que sinon, je ne serais pas là pour vous raconter mes conneries.

Pour la petite histoire, je travaillais pour la CGG en ce temps là et Jojo le Mérou qui était mon chef m' avait envoyé sur cette plate-forme pour y installer des appareils de mesure de météo & océanographie. Seismic a du connaître ce service basé à Massy! Une époque où on construisait des peignes avec du câble électrique et de l'Araldite (électrodes pour la sismique)
On l'appellait Le Mérou, parce que comme tu t'en doutes , il en avait le physique . La légende dit que les seules fois où il souriait , c'est quand il soulageait la nature du fardeau d' une constipation chronique et tenace.
Ca c'était un chef...........................mais avec lequel, je n' entretenais pas de relations particulièrement cordiales , et je m'en suis défait peu de temps aprés!
On aurait pu mettre un singe pour faire le boulot! Moi aussi , j'étais payé des cacahuètes mais le singe lui, ne parlait pas l' anglais, c' est là toute la différence!
Une fois qu 'une bouée dans laquelle était loger un appareil de mesure de la houle , qui valait une fortune avait pris la fille de l'air, il m'a fallu monter avec lui et sillonner les environs jusqu 'à la côte pour retrouver cet onéreux appareil. On s'en branlait un peu à vrai dire! Retrouver une aiguille dans une botte de foin, pas pour nous!
Quand on arrivait près de la cote, il savait où les couples se cachaient dans les dunes pour se faire des câlins.
Alors on arrivait à deux mètres du sol , on déboulait derrière la dune où il était à peu près sûr de trouver un couple et dès qu'il y en avait un , il faisait du sur place juste au dessus d'eux ,de façon à ce que le sable leur fouette tellement les fesses qu 'ils se levaient et s' échappaient tout nus dans les dunes! En gueulant comme des malades, poing levé! Seule chose qu 'érigeait encore le Monsieur dans sa déconvenue et sa faillite passagère.
Qu'est-ce qu'on rigolait mon vieux! On ne s' est jamais tant marré! Mais on a vu des belles choses aussi faut dire. Et elles n' avaient rien à voir avec le paysage!
C'est dégueulasse , je te l' accorde, mais avoue que tu en aurais fait autant.
Ce qu' on n' a jamais su, c' est, comment ils se dé-merdaient pour rentrer à poils , chez eux quand les maillots de bains était partis dans les dunes avec le souffle du rotor.
Aprés , c'est la tente d'un bédouin qu'il s'est amusé à faire voler au loin avec le souffle, mais dés qu'on a vu le fusil du campeur indigène , on a dégagé sans demander notre reste.
Va t' en t' amuser comme ça aujourd'hui, toi!
Ah j'oubliais, on n'a jamais retrouvé la bouée!

Et voilà! Je suis encore Hors sujet! Désolé Ray! salamalec clin d\\\\'oeil hello

_________________
Je ne suis pas sérieux!
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par GAZOU le Mar 20 Mar 2012 - 19:33

Pour du hors sujet c'est du hors sujet mais on s'en fout j'ai la réponse à ma question, et puis on est sur le BLEU et tout le monde sait qu'on ne s'y prend pas au sérieux et qu'on y rigole.
Les gars si vous en avez d'autres................

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par ray 35 le Mar 20 Mar 2012 - 20:18

Bonsoir,

Quitte à être hors sujet allons-y. C'est de la faute à KBIO à nous raconter des histoires d'amoureux dérangés par le rotor de l'hélico.
Nous étions en Italie sur un supply. Le port ou nous chargions le matériel de forage était Ortona, petite ville sur la côte Adriatique. En rentrant la nuit on avait remarqué qu'il y avait toujours une ou deux voitures stationnées tout au bout de la jetée. les propriétaires ne venaient pas là pour pêcher à la ligne. Ils pensaient avec juste raison que l'endroit était absolument tranquille pour tester le confort de la banquette arrière.
C'était sans compter avec le coté facétieux des marins qui en passant par le travers de la jetée, allumaient et braquaient avec insistance le puissant projecteur de recherche. Leur ancêtre latin aurait dit: coïtus interrupus.

ray 35
avatar
ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par Papynano le Mar 20 Mar 2012 - 20:46

Bonsoir
C'est pas vraiment une histoire , mais chez moi quand j'étais jeune il y avait la base aérienne du Bourget ou ils formaient les pilotes d’hélicoptères et l'été ils s'amusaient à faire voler les jupes des filles qui faisaient les foins(c'était pas mécanisé à l'époque) et je t'explique pas comme ça brassait les andains. j'ai eu l'occasion de voir deux hélicos qui sont allez au tapis en ratant leur coup.
Ils passaient leur temps à simuler des atterrissages et en repartant une alouette a accroché le sol avec les skis et ils ont fait la culbute les pilotes étaient indemnes mais l'hélico était tout tortillé le deuxième c'était un Sikorsky lui c'est l'anti couple qui a touché le sol il est parti en rotation et a juste tordu les trains d'atterrissages en se posant.
Dans les deux cas les pilotes avaient l'air assez sereins après leur exploits
avatar
Papynano

Age : 73

http://Passion-usinages forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par GAZOU le Lun 16 Avr 2012 - 9:07

Re: La Calypso
par ray 35 Aujourd'hui à 8:58

.Bonjour à tous,

Il faut s'en tenir au "règlement international pour prévenir les abordages en mer". L'installation des feux sur un navire se fait en conformité avec ce règlement très précis qui précise les couleurs des feux, leur secteur, leur distance de visibilité ainsi que des distances relatives entre eux. La fabrication des feux répondent à un cahier de charge, aussi ils reçoivent une homologation.
Tous les navires portent les feux de route de leur catégorie (taille) les navires présentant une certaine particularité portent des feux additionnels, ce sont:
Les pêcheurs (avec des différences suivant leur type de pêche)
les baliseurs
les remorqueurs
les bateaux pilote
les navires à grand tirant d'eau
les hydroglisseurs.
maintenant chaque navire peut se trouver dans un cas particulier:
navire au mouillage.
navire échoué
navire à capacité de manoeuvre restreinte.

Pour la Calypso ,rien de spécial, en dépit de son métier particulier.
En plus de ses feux de route il n'y a pas d'ambiguité, donc pas la peine de revenir la dessus.
Pour les autres feux :
le navire doit montrer 2 feux rouges verticaux pour signaler qu'il n'est pas maître de sa manoeuvre (avarie machine).
Dans ce cas il faut éteindre les deux feux de route de tête de mât.Puis quand le navire n'a plus d'erre il faut éteindre en plus les deux feux de coté.
En cas de capacité de manoeuvre restreinte (opération spéciale) il doit montrer 3 feux verticaux rouge-blanc-rouge en plus de ses feux de route., sauf s'il est stoppé.Ce sont les mêmes feux rouges que précédemment qui sont allumés, plus un feu blanc qui est intercalé entre les deux.
Tous ces feux sont visibles sur tout l'horizon donc ils sont parfois montés en double quand l'angle mort de la mature est important (de loin ils sont confondus) ou alors ils sont montés sur un petit matereau.

ray 35.







_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par GAZOU le Lun 16 Avr 2012 - 12:14

Re: La Calypso
par bertrand78 Aujourd'hui à 11:35

.En plus tout est écrit la dedans: http://www.shom.fr/fr_page/fr_prod_ouvrage/og_num/2A_1.002_18112009.pdf

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEUX sur un supply

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum