Consul Pust : étude des plans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par bertrand78 le Mar 31 Jan 2012 - 19:40

hello
Personnellement je ferais la quille plus épaisse (10mm) et je supprimerais des couples, surtout s'il doit être naviguant, pour mettre le moteur et l'électrobidulerie.
Je ne sais pas ce qu'en pense les autres et je dis p'être des co....ies, mais...

_________________
MCBM
avatar
bertrand78
Admin

Age : 50

http://www.mcbm-elancourt.fr/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par Invité le Mar 31 Jan 2012 - 19:46

hello

il faut effictivemment une quille en 10 mm (ne serait que pour noyé le tube d'hélice dans l'épaisseur qui doit faire un diametre de 6 mm externe pour un axe de 5 compte tenu de l'helice qui sera filetée avec du pas de 5 )
pour les couples prendre du 5 ou 4 mm et en supprimé un sur deux par rapport au plan
le bordage devra être obligatoirement en samba . les baguettes étant collées sur le couple et sur tranche entre elles à la colle blanche résistante à l'eau (je crois de type d3 )
a+


Dernière édition par plomb le Mar 31 Jan 2012 - 19:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par Claude dit Oldsail le Mar 31 Jan 2012 - 19:48

Hello
Moi aussi, j'y vais de ma petite co..erie, tu fais 21 photocopies de la partie du plan representant les couples, tu les découpes un par un en les pliant en deux, comme ça tu a la forme exacte de ton couple.
Ensuite tu les colles sur un CTP de 5 mm, et tu coupes "gras", en laissant de la marge. Vaut mieux un bon coup de ponçage que de refaire tout le tracé et la découpe.
Plutot que de supprimer les couples 1 sur 2, pense plutot à les "alléger", tes couples sont representés en plein,



Tu les redessines un peu comme sur la photo, enfin ce n'est qu'une idée.
avatar
Claude dit Oldsail

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par ray 35 le Mer 1 Fév 2012 - 11:34

Bonjour,

Pour le déplacement du modèle il est facile de la calculer par quelques multiplications : longueur à la flottaison x largeur x tirant d'eau moyen en charge x 0,55 (qui représente le coefficient de bloc pour ce type de navire).
Un couple sur deux est suffisant sauf peut être aux extrémités. Les couples doivent être évidées en ne laissant qu'un cm ,la pose du bordé n'en sera que plus facile car il sera possible de maintenir le bordé avec des pinces en plastique.(pas de contraintes des coups de marteau pour enfoncer des clous) Certains couples peuvent être plein pour former des cloisons étanches, mais c'est pas obligatoire.
Votre remarque concernant la quille est très juste: l'étambot est très fin et la ligne d'arbre fait un renflement, il faudra donc affiner au maximum. L'utilisation d'un ctp plus mince que du 10 est plutôt indiqué.
L'étrave, la quille et l'étambot sont un fer à boudin, vu la finesse ces éléments devront être réalisés en métal.
La construction devra se faire sur chantier quille en l'air. N'ayez aucune crainte concernant la solidité de l'ensemble, car tous les éléments assemblés constituent un ensemble très solide, même si en cours de construction on peut avoir des doutes. A titre de comparaison je travaille sur un caboteur de 100 cm dont les couples en 4 mm sont évidés au maxi et écartés de 85 mm. Des lisses en samba de 2 mm d'épaisseur ont été posés, elles représentent à peine 1/3 du bordage complet, et dessus des plaques de cartons de 1 mm ont été collé: c'est très solide.

ray 35
avatar
ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par ray 35 le Jeu 2 Fév 2012 - 9:56

Bonjour,

6261,4728 cm3, que l'on va arrondir à 6200 cm3 représente le volume immergée de la coque avec une densité de 1 pour l'eau douce on obtient directement le poids: 6200 gr. En d'autres termes, bateau fini, moteur, batterie, électronique etc... et le lest,le bateau ne devra pas peser plus de 6kg200 pour être dans ses lignes. La grande inconnue est le poids de la construction, mais en construisant de la façon classique on sait par expérience, en comparant aux constructions déjà réalisées par d'autres,que cela le fait. Le poids des autres éléments est connu ou mesurable. Il faudra rajouter du poids pour amener le bateau dans ses lignes, ce sera le lest disposé au fond. Il faut s'attendre à un poids max d'environ 2kg500 pour la construction sans équipement( moteur, batterie, lest): il y a donc de la marge.
A cette échelle le fer à boudin n'est qu'un fer plat, vu la finesse il ne peut être réalisé... qu'avec du métal, qu'il faudra enchâsser dans la carlingue de la coque.Dans la construction bois, l'étrave, la quille et l'étambot sont de fortes pièces, mais dans la construction métal du début ces pièces sont fines (par la suite elles ont disparu ou plus exactement plus visible de l'extérieur) Pour cette raison en partie il faudra utiliser des blocs à l'avant et à l' arrière. Blocs qu'il faudra affiner et mortaiser pour coller le fer plat.
Les tubes classiques font en gros 7,5 mm avec une ligne d'arbre de 4 mm de diamètre.

ray 35
avatar
ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: Consul Pust : étude des plans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum