CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par yvesmaquettes le Dim 7 Aoû 2011 - 21:25

Techniques de catapultage

Énoncé du problème :

Une catapulte est un dispositif utilisé pour donner à un avion l'élan nécessaire à son décollage pour qu'il puisse l'atteindre par ses propres moyens.
Chaque catapulte peut lancer un appareil pesant jusqu'à 15 tonnes.




1. I A. Installation Aviation
2. Directeur chef
3. Chien jaune

Les porte-avions Foch et Clémenceau sont équipés chacun de deux catapultes à vapeur identiques. L’avion est relié au croc de lancement par l'intermédiaire d'une élingue (non récupérable sur Alizé et Crusader, récupérable sur Fouga , Etendard et Super-Etendard).





Description

Avant chaque catapultage, la vapeur à haute pression (40 bars), provenant des chaudières principales est accumulée dans un double réservoir. Au moment du lancement, la vapeur est admise à l'arrière de deux cylindres moteurs d'une soixantaine de mètres de long, et propulse vers l'avant deux pistons jumeaux coulissants dans ces cylindres. Ces pistons sont reliés à un patin glissant dans un rail central placé entre les deux cylindres et solidaire d'un sabot coulissant dans une fente longitudinale du pont.

Le sabot imprime une accélération pouvant atteindre 5g et une vitesse comprise entre 90 et 120 nœuds par rapport au pont. C'est-à-dire que le poids du pilote est multiplié par 5. L’avion met donc 1s pour atteindre la vitesse de 50 m/s.

La génératrice supérieure de chacun des cylindres moteurs est fendue sur toute sa longueur pour laisser passer la pièce de jonction reliant rigidement le piston au patin. Mais, pour éviter toute déperdition de vapeur, un ruban métallique, analogue à une longue fermeture "Eclair", assure l'étanchéité de la fente sur toute sa longueur et n'est soulevé que par le passage de la pièce de liaison.


La réalisation

Il est évident que pour mettre en mouvement le sabot de la catapulte, j’ai été amené à prendre un autre système de propulsion. Et le plus simple : C’est le moteur électrique.

Le sabot de la catapulte circule dans un tube fendu. Un câble est lové sur un tambour rainuré de grande largeur afin d’avoir toujours enroulé une longueur de câble de la longueur de la catapulte .

Nota : la gaine en tresse enveloppe l’ensemble des 100 conducteurs de fibre optique.
Détail tambour d’enroulement



Rail de lancement
L’arrêt du moteur se fait grâce aux microswitchs disposés à chaque extrémité de la catapulte.

Pour donner un peu plus de réalisme et simuler la vapeur, j’ai adjoint un générateur de fumé du même type que celui de la cheminée.

.
Chaudière dispositif d’approvisionnement . (Seringue poussée par un moteur)


Organigramme de gestion de la vapeur


Le déflecteur de jet




Signification des feux de pont




Principe de fonctionnement

Mise en route : catapulte parée pour tensionnement.
Le condensateur se charge. Relais m1 et m2 excités feux orange allumés
Si les feux rasants sont activés, le relais m5 est alimenté, le relais m4 se trouve excité par le contact de fin de course.
La chaudière est en chauffe après 2 minutes environ.
La température est atteinte le projecteur de catapultage s'allume.

Retour à 0 : paré partout catapulte verrouillée.
Le condensateur se décharge. Relais m1 reste excité m2 passe au repos feux orange et rouge allumés
Au bout de 8 s le relais m1 n'est plus excité et la catapulte revient au repos et charge le condensateur. Le fin de course déclenche l'envol du crusader par la décharge du condensateur via les relais m5 et m3 le relais m7 temporisé via le relais m5 coupe le moteur propulsion du fumigène.

Envol
L’élingue accrochée aux crocs de catapultage de l’avion, câble d'acier qui propulse l'appareil par les ailes et tombe à l'eau au décollage. Après tension de l’élingue, du fait de sa grande longueur et de la présence des diabolos, l'élingue à tendance à vibrer. Pour peu que le délai de "mise à feu " de la catapulte soit un peu plus long que " la normale ", pour différentes raisons, celle-ci risque de rentrer en "résonance" ce qui peut entraîner le décrochage.
L’arrière de l’avion est retenu par une pièce métallique fixée au pont. Cette pièce, nommée Hold Back, est étudiée pour casser à partir d’une certaine tension.






Schéma de principe Envol


L’envol est réalisé grâce au sabot de catapultage tant que l’avion est sur le pont (1) et ensuite par un dispositif mécanique assez complexe qui fait que l’avion va descendre en dessous du niveau du pont (2) puis l’avion va monter à 45°(3).
L’avion est maintenu par deux fils de suspension traversant un chariot mobile meut par un moteur électrique. Ces fils par un jeu de poulies de renvoi sont reliés à un ressort de traction.
Le câble de traction est enroulé sur un tambour à gorge de telle sorte qu’il soit impossible d’avoir un glissement (principe des tables traçantes) une longueur égale au déplacement est toujours enroulé sur le tambour .Voir photo ci-dessous.



Comment cela fonctionne

Les deux fils de suspension sont reliés à l’avion, le ressort sur le dispositif de catapultage est étiré au maxi. Au fur et a mesure que l’avion est propulsé grâce au sabot de la catapulte le ressort se détend progressivement jusqu’au moment où l’avion quitte le pont, à la suite de quoi le ressort est étiré de nouveau et maintenant le déplacement du chariot est effectif, ce qui a pour conséquence une montée de l’avion à 45°.

Schéma électrique Envol




Dispositif retenu pour réaliser mes catapultages

Pour réaliser les catapultages, j’ai été obligé d’innover un système qui soit adaptable à tous les cas de configuration en exposition (hauteur et largeur de table et également épaisseur de la table)


Et en vidéo cela donne ceci.


Dernière édition par yvesmaquettes le Mar 8 Nov 2011 - 18:21, édité 1 fois

yvesmaquettes

Age : 71

http://yvesmaquettes.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Catapultage du PA Foch

Message par Invité le Dim 7 Aoû 2011 - 21:36

Bonsoir,


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par maximus 94 le Lun 8 Aoû 2011 - 7:03

Cela fait tout drôle de voir cela après l'avoir vécu, un sacré travail de recherche et de patience bravo bravo bravo bravo salamalec

maximus 94

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par Lagaffe le Lun 8 Aoû 2011 - 8:30

Complexe, très très complexe...
Lagaffe aurait mis un suppositoire de feu d'artifice dans le petit trou prévu à cet effet sur l'avion, et hop, décollage ! Pour rigoler: une cible en face, et les visiteurs gagneraient une entrée gratuite pour chaque bon score annoncé.
Là c'est trop parfait, il n'est pas prévu d'en faire tomber un à l'eau de temps en temps ?

En tous cas bravo pour tant de persévérance sur un si grand nombre d'années. Le fils ne s'est pas arraché les cheveux ?

Lagaffe

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par Invité le Lun 8 Aoû 2011 - 11:38

hello
Lagaffe a écrit:.....................
Lagaffe aurait mis un suppositoire de feu d'artifice dans le petit trou prévu à cet effet sur l'avion, et hop, décollage !



et en prime, pour le spectacle une manoeuvre des pompiers si cher à Lagaffe ! :cheers: :cheers: :cheers:

a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par yvesmaquettes le Mar 8 Nov 2011 - 18:49

Bonjour,
Je suis toujours à la recherche d'idée pour simuler la vapeur que l'on aperçoit le long du rail de la catapulte, figurant sur la 1re photo de ce post. l'avion étant en attente "paré au catapultage" .

Pour l'instant mes différents essais ne sont pas concluants .

Les différentes réalisations: avec une cigarette électronique comme source donnent de bons résultats, mais dès que celles-ci sont montées en séries sur toute la longueur du rail pour simuler la vapeur, c'est une catastrophe . :study:

yvesmaquettes

Age : 71

http://yvesmaquettes.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par yvesmaquettes le Jeu 17 Nov 2011 - 22:12


Question posée sur mon site.

Le Crusader est parti ! Impressionnant !! Ça va vraiment très vite (le fameux
coup de pied aux f… !). Mais comment est-il récupéré ? Dans un filet ?




Réponse
Pas du tout, il faut voir l’envers du décors.
Il est tout simplement accroché par des fils nylon à un chariot qui se déplace dans un rail dissimulé par un nuage .Un système assez complexe de ressort et de tambour fait que l'avion en fin de trajectoire se retrouve caché derrière ce nuage.
Bien entendu, pour revenir au point de départ , il faut refaire à faible vitesse la manœuvre inverse. C'est à dire une marche
arrière ce qui n'est pas courant pour un Cruz.

yvesmaquettes

Age : 71

http://yvesmaquettes.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par ray 35 le Jeu 17 Nov 2011 - 22:36

Bonsoir,

Ce qu'il y a de bien c'est que nous avons les détails techniques, les subtilités qui existaient sur le vrai. Nous avons donc des précisions de première main. Bravo.

Ray 35

ray 35


Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par vap38 le Mer 17 Avr 2013 - 8:54

Bonjour,

Nous étions au salon modélisme à Mougins pour découvrir les magnifiques maquettes de Yvesmaquettes.
Encore mille bravo pour ses démonstrations de son porte avion Foch bravo
Stupéfaction scotchés par la qualité de son ouvrage.
Cet homme est un génie bravo que se soit sur la mécanique et l'électronique qu'elle leçon de courage et de ténacité pour arriver à réaliser une œuvre aussi technique et performante. Tout y est, l'animation est parfaite :( encore bravo Yves nous étions enchantés de ta présence au salon de Mougins. applaudissement
A+ Francis

vap38

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par yvesmaquettes le Mar 23 Avr 2013 - 14:42

Merci Francis,

Je suis ravi d’avoir de tels compliments et d'avoir fait en sorte de captiver le public, d'une part par mes explications des diverses techniques utilisées sur le fonctionnement de ce bâtiment et, de l'autre faire revivre le ressenti de la vie à bord de ce navire.

A+ Yves

yvesmaquettes

Age : 71

http://yvesmaquettes.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par GAZOU le Mar 23 Avr 2013 - 14:46

bonjour

les prestations d'Yves sont toujours un grand moment !

les gestionnaires du camping de gazouland m 'en parlait encore ce matin au téléphone.

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par pier33 le Dim 19 Mai 2013 - 15:44

Exellent brainstorming
:hurle BRAVO
P33

pier33

Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: CATAPULTAGE sur le PORTE-AVIONS FOCH .

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum