Moteur dit "roue chaudière"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moteur dit "roue chaudière"

Message par ULYSSE le Sam 6 Aoû 2011 - 15:37

Bonjour ! hello Ce moteur dit "roue chaudière", fut inventé par M. Isoard et breveté pour quinze ans le 5 avril 1845.
Le Bulletin de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale 1846 - 45e année, précise que les tubes contenant l’eau et les autres fluides destinés à être réduits en vapeur sont disposés dans le foyer même, et servent à la fois de chaudière, de volant et de ventilateur pour activer le foyer. L’eau est introduite directement par l'axe à partir d’un réservoir dans le système tubulaire constitué de spires empilées en cylindre où elle se vaporise instantanément, ce qui entraîne une circulation de vapeur dans les tuyaux et un mouvement giratoire très rapide de l’appareil qu’un jeu d’engrenages transmet à l’arbre moteur. L'alimentation en cocke se fait au centre de la roue-chaudière et le charbon tombe dans le foyer en partie basse via une trémie.
Moteur dit roue chaudière
Source : Bulletin de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale 1846. 45e année.
http://cnum.cnam.fr/CGI/sresrech.cgi?BSPI.45/0533
avatar
ULYSSE

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par GAZOU le Sam 6 Aoû 2011 - 15:42

salut Ulysse

a-t'on connaissance de maquettes fonctionnelles de ce que tu nous présente régulièrement ?

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par ULYSSE le Sam 6 Aoû 2011 - 16:18

En principe pour tout ce qui concerne la France, obligation était faite aux inventeurs de déposer une maquette au musée du Conservatoire National des Arts et Métiers créé à la Révolution. Ce musée conserve également des maquettes d'inventions plus anciennes reconstituées à partir de plans, notamment certaines machines de l'antiquité grecque (Héolypyle de Héron d'alexandrie) ou issues des cahiers d'ingénieurs de la Renaissance, dont L. de Vinci. Beaucoup de ces maquettes sont visibles au Musée du CNAM à Paris, mais il y en a des tonnes aussi dans les réserves (non visitables), à Saint-Denis. Nombre de ces inventions n'ont toutefois fonctionné qu'en modèle réduit et s'avéraient incapables de marcher en taille réelle. D'où ma signature que j'oublie toujours de mettre...
Cordialement.
avatar
ULYSSE

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par KBIO le Sam 6 Aoû 2011 - 19:43

Bonsoir! :(
Et merci Ulysse pour tous ces scoops dont tu nous faits profiter.
Les inventeurs sont des gens géniaux même si parfois , ils sont un peu ......fada! :sala: On se demande oû ils vont chercher tout ça. Ca ne doit pas étre évident à faire marcher ce genre d'engin. Tu me diras, si c'est un ingénieur qui l'a inventée! 😢 😢
Quel intéret de faire tourner la chaudière??? Ca fait un sacré poids sur un axe , non??? :comprend pas
Enfin, encore une lacune de bouchée. Jamais je n'aurais pu imaginer que ce genre de chaudière puisse exister.
Si tu as d'autres inventions aussi "farfelues", on est demandeur. :hurle clin d\\\\'oeil
Je dis farfelu, mais qu'en sais-je??? clin d\\\\'oeil
Bien cordialment! hello
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par Lagaffe le Dim 7 Aoû 2011 - 8:57

ULYSSE: "Lorsque j'en étais encore à les exécuter en petit, j'ai cessé d'en conclure que la chose réussirait aussi bien en grand." (Huyghens)

Mais de quoi parle-t-il ?
Je m'étonne maintenant moins d'avoir été nul en méca !
avatar
Lagaffe

Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par Malevthi le Dim 7 Aoû 2011 - 13:09

:nono Huyghens était un mathématicien.

Un autre type de roue chaudière plus récent est le turbo-générateur Hüttner. Une très faible quantité d'eau contenue est vaporisée dans une chambre (chaudière) en rotation devant une flamme puissante, la vapeur produite fait tourner une turbine qui elle même fait tourner cette chambre. La vapeur sortant de la turbine est condensée et retourne dans la chambre, la boucle est bouclée et on peut récupérer l'énergie mécanique sur l'axe de la turbine. Il n'y a pas de consommation d'eau.
avatar
Malevthi

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par KBIO le Dim 7 Aoû 2011 - 22:14

Bonsoir! :(
Quand je pense au nombre de gens qui ne connaissent pas le Stirling ou maintenant ce genre de chaudière et qui en sont encore à croire qu'il n'y a que le moteur 2/4 temps ou la turbine, je dois avoué, que j'en apprends aussi.
Savez-vous s'il y a eu des applications industrielles de ces machines et leurs usages??
Et puis Ulysse et toi en avez-vous d'autres??
Cordialement! hello
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par ULYSSE le Lun 8 Aoû 2011 - 8:37

Bonjour ! hello Salut Kbio et Malevthi ! trinquons Ces petits moteurs de faible puissance étaient conçus pour des applications domestiques dans les exploitations agricoles ou dans la maison comme le montre la photo ci-jointe d'un autre bloc moteur-chaudière (moteur Dausquin,que je ne décrirai pas) qui se fixait sur la cuisinière à bois de la cuisine.

Pour ceux que cela intéresse : http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?4KY28.20/331/100/432/0/0
avatar
ULYSSE

Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moteur dit "roue chaudière"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum