Pression de service .?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pression de service .?

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011 - 19:43

Bonjour,

En tant que néophyte dans le domaine de la vapeur, je me dis "moins je chauffe haut, plus je gagne en consommation gaz et eau", l'équivalent du pied léger sur l'accélérateur.

Moralité, je vise maximum les deux bars en pression de service, et pas en bières, bande de garnements délurés, pas de remarque, repos..

Maître Kanter, euh pardon, Maître Kbio me dit lui qu'ilprivilégie 3, voire 4 bars, sinon on a qu'une vapeur "froide et humide".

Vous imaginez, une vapeur "froide et humide".à 2 bars, qui va chercher dans les 120°C, surtout si vous voyiez les cloques que j'ai aux doigts ?

Bref, comme je m'interroge, qu'il y a, outre des piliers de bars, des spécialistes de la vapeur sur ce forum, et que je n'irai pas la poser ailleurs, j'aimerais bien qu'ils me donnent aussi leurs avis éclairés.

D'avance merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par GAZOU le Mar 14 Juin 2011 - 19:51

Mon cher Rhavrane

les spécialistes vapeur et les piliers de bar sont souvent les même et réciproquement

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Lagaffe le Mar 14 Juin 2011 - 22:23

Tout faux, le rendement d'une machine thermique est fonction de la différence entre source froide et source chaude. Plus la différence est grande meilleur peut être le rendement.
Maintenant question confort c'est vrai que de la vapeur à 40° ça brûle moins les doigts.... Mais pour le sifflet ça va pas le faire !
avatar
Lagaffe

Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011 - 22:28

Bonsoir,

De la vapeur à 40°C... Je crois qu'à 8 000 mètres d'altitude, l'eau bout à 70°C, alors pour descendre à 40°C... Mais si c'est de la vapeur, même à cette température, tu m'ouvres une autre interrogation... Un sifflote fonctionnerait-t-il en haut de l'Everest ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Malevthi le Mar 14 Juin 2011 - 22:34

Kbio a raison pour la vapeur "froide" et humide. La vapeur très chaude et sèche ne brûle pas les doigts même à 140°. Ce qui fait les cloques, c'est les gouttes d'eau chaude mélangées à la vapeur. Donc si tu chauffe plus => moins de cloques 😢
Attention aux gelures c'est pas bon pour les doigts sifflote
avatar
Malevthi

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011 - 22:38

Re,

Et toi Malevthi, tu règles tes pressions de service à quel niveau pour tes machines ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011 - 22:39

hello

je confirme les propos de la Lagaffe dans son intégralité .

a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Didier 94 le Mer 15 Juin 2011 - 0:00

hello
Il faut reprendre la "bible" de la vapeur de Suykens Léonard au premier chapitre, pages 8 et 9.
Il y a tout sur la vapeur d'eau saturée, la vapeur saturée sèche et le laminage .... face à l\'ordi
:study: sifflote Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par KBIO le Lun 20 Juin 2011 - 9:36

Salut! :(

Je ne suis pas chez moi et je profite de l'ordinateur de l'indigène pour vous rendre visite , malgré mes gargouillis météoritesques , mon poil terne et mon grand état de faiblesse.
Et comme disait (a peu prés) P.Dac :
-"Quand je vois ce que je vois et que je lis ce que je lis, il est normal que je pense ce que je pense!"
Tout faux, le rendement d'une machine thermique est fonction de la différence entre source froide et source chaude. Plus la différence est grande meilleur peut être le rendement.
Elémentaire mon cher Lagaffe!
Et le Tourangeaux qui en remet une couche!
je confirme les propos de la Lagaffe dans son intégralité .
Et PAF! KBIO retourne au bar! Gazou a tout dit : traitre!!!
les spécialistes vapeur et les piliers de bar sont souvent les même et réciproquement
D'ou l' interet d' avoir une "manomètre de température" ou un "thermomètre de pression"
Étant issu d' une famille qui congénitalement parlant, ne semble souffrir d' aucune anomalie génétique malgré un éthylisme atavique dés l'origine , ni d'une évolution perturbée par l' environnement dans lequel j' évolue depuis que je vous fréquente, je voudrais souligner l'a propos de l' oxymoron de mes éminents confrères.
En effet , bien que ne brillant pas par un intellect sur-développé et n'étant pas répertorié parmi les surdoués, je crois comprendre dans vos remarques que vous avez probablement lu trop vite et que ...............................................vous avez tout à fait raison!
MAIS!
La question de Rhavranne que je crois comprendre et à laquelle on a déjà répondu dix fois (mais l'outrage du temps et l'ouvrage des ans aidant....)La vatinication, c'est son truc au galinacé du 5ème . On n'y peut rien, il ne fait pas confiance, ou alors faut lui appliquer la méthode Coué! (lol)
Sa question, est de savoir , qu'elle est la pression optimum de nos chaudières.
L'un parle de pression. L'autre de température. Il y a donc un lien entre les deux. A savoir que plus la pression est élevée, et plus la température le sera. Et vice versa! Et puis je ne voudrais pas faire insulte à mes éminents collègues de leur expliquer pourquoi ; plus la température est élevée , plus la différence de température est importante avec la temp' ambiante.
D'autre part sans aller jusqu'à surchauffer et laminer ensuite comme l'a trés bien compris Didier qui a vu le diagramme de Mollier (non Rhavranne , ce n'est pas un gynécologue!), plus on chauffe et plus on diminue le titrage (%tage d'eau dans la vapeur), donc on génére plus de vapeur avec un volume d'eau moindre.
L'eau, ce n'est pas de la vapeur.
Si on reprend ce diagramme de Mollier , on constate que la différence d'enthalpie de la vapeur a 5 Bars (abs) et celle de à 3 Bars (abs) n'est que de +/- 15 Kcal/Kg. Et la différence de températures entre les deux pressions n'est que de 20°C. Pas terrible.
Même le titrage de la vapeur n'est pas trop différent : +/- 5%. ==> 0.75 @ 0.80% . C'est malgré tout beaucoup à notre échelle.
Mais , il ne faut pas oublier que nous avons à réchauffer de la ferraille en permanence. (conduites et moteur non isolé) , et que la vapeur se détend dans les cylindres.
Ça se traduit par des pertes de charge et lamination de la vapeur. Donc, baisse de pression implique baisse de température = condensation.
Pression de vaporisation @ 5 bars = 150°C
Pression de vaporistaion @ 3 Bars = 130°C
Pression de vaporistaion @ 1 bar (atm) = 100°C
Donc plus vous montez en pression et plus vous éloignez de la température d' ébullition (et plus la différence de température est grande = merci Mr Lagaffe)
Je reviens sur ce passage et le souligne parce que là j'ai dit des conneries.
En fait la vaporisation se fait à une température donnée en fonction de la pression.(voir les tables)
Ce qui se traduit par une vapeur moins "humide" dans votre
moteur.
La vapeur se condense dans la ligne et les coudes, les tiroirs et se retrouve dans le moteur ou la pression baisse quand le piston descend, mais la température ne change pas. C'est ce que l'on appelle la détente de la vapeur.

Un moteur qui tourne avec d'air 0.5B prouve qu'il est bien usiné.
Un moteur qui tourne avec 0.5 B de vapeur tourne pratiquement à la flotte. A la moindre contradiction il s'arrète et condense encore plus.
Ça ne veut pas dire qu'il ne tourne pas sous vapeur, mais qu'il est trop prêt de la pression d'ébullition.
« quod erat demonstrandum »
Ceci est mon point de vue (un peu flou) et chacun l'entend comme il veut , sauf les sourds , ça va de soi comme dit la chanson!

C'est la raison pour laquelle, je ne remplis ma chaudière qu'à 2/3 maximum. Ce qui est déjà beaucoup, car, je ne veux pas chauffer de l'eau pour un thé, mais je veux faire de la vapeur avec un minimum de gaz.
Je régule donc à 3.5 bar de façon "arbitrairement réfléchie"(pour ceux qui aiment pratiquer l'oxymore) mais vous faites comme vous vous voulez. Personne n'est obligé de partager ma façon de faire. (qui n'est d'ailleurs pas propre à moi). Désolé si c'est un peu confus, mais je le suis moi-même ce matin!
Quelle heure est-il? Je vais prendre l'air , ça va m' aérer le neurone las & collé par les agapes.
8) hello


Dernière édition par KBIO le Mer 22 Juin 2011 - 9:02, édité 2 fois
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Didier 94 le Lun 20 Juin 2011 - 11:33

bravo Kbio !
Belle démonstration !
Si t'as le poil terne, la truffe est encore fraiche et humide rire 1 rire2

Avec ma chaloupe qui a une pompe alimentaire je ne remplis plus la chaudière qu'à 50 % . Je gagne à l'évidence en vaporisation. Une manière simple de laminer la vapeur est de bien chauffer et monter en pression (effectivement pourquoi pas 3.5 bars ) et de ne pas ouvrir en grand la vanne vapeur à la sortie de la chaudière.
Reste à comprendre comment tu arrives à traduire "CQFD" par « quod erat demonstrandum » :cheers:

:trin: Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 16:38

hello

et pourquoi pas calorifugés les moteurs (on calorifuge bien la chaudière )
C'est un truc qui m'a toujours interloqué . Mais bon ,le beau d'un moteur ne coincide pas forcément avec l'efficacité . et pourtant quelle erreur de ne pas calorifuger le moteur :pleur
tout du moins toute la partie chemise piston tiroir :comprend pas

a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 18:15

Et moi qui me demandais si t'étais pas malade,sans nouvelles :pleur . Mais,toujours aussi virtuose de la prose...et de la technique (pour moi :comprend pas ),ça a l'air d'aller mon "bon Kbio" :cheers:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par KBIO le Mer 22 Juin 2011 - 9:04

Salut!
J'ai repris mon explication dithyrambique au-dessus parce que je me rends compte que j'ai dit des conneries.
Toutes mes excuses! Mais , moi aussi, j'essaye de comprendre.
rire 1 trinquons hello
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Mer 22 Juin 2011 - 9:07

Ben ! mon colon! :cheers:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par KBIO le Mer 22 Juin 2011 - 10:12

:(
et pourquoi pas calorifugés les moteurs (on calorifuge bien la chaudière )
Tu as raison Plomb. Gem Suzor le préconise dans un de ses articles. A notre échelle (mais à l'échelle grandeur aussi) toutes les calories sont bonnes à récupérer, même si on peut se permettre des écarts importants.
C'est toute la différence entre le "n'importe quoi" et le "réfléchi", et c'est ce qui donne de l’intérêt à notre discipline!
Cordialement.
trinquons hello
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par GAZOU le Mer 22 Juin 2011 - 10:23

:cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers:

C'est toute la différence entre le "n'importe quoi" et le "réfléchi", et c'est ce qui donne de l’intérêt à notre discipline!

:cheers: :cheers: :cheers: :cheers: :cheers:

salamalec salamalec salamalec salamalec salamalec salamalec

rire2 rire2 rire2 rire2 rire2
rire 1 rire 1 rire 1 rire 1 rire 1
:moo: oui !

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Invité le Mer 22 Juin 2011 - 10:28

hello
d'ailleurs si on pousse le raisonnement plus loin on pourrait imaginer faire passer autour les gaz d'évacuation de la chaudière par une enceinte calorifugée enserrant la partie chemise piston .
Ce qui aurait pour avantage :
d'avoir un moteur chaud au démarrage
d'être pratiquement sur qu'on fonctionne à la vapeur et pas à l'eau
ou tout du moins au début
d'avoir un titre vapeur dans les pistons défiant toutes concurrences
je ne sais pas de combien serait améliorer le rendement mais surement de façons sensible
Un inconvénient tout de même ,la mise en oeuvre à la construction , la maintenance ,la résistance des matériaux

He oui tout n'est pas blanc ou noir :cheers:

a+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pression de service .?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum