travail sur le pont d'un supply

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

travail sur le pont d'un supply

Message par GAZOU le Ven 26 Nov 2010 - 20:08

hello
travailler sur le pont d'un supply ce n'est pas une sinécure !

http://www.youtube.com/watch?v=tg0Xw_NV9ww&feature=fvw

regardez les mecs à 1,52mn et à 4mn

http://www.youtube.com/watch?v=vibLDLgCw9I&feature=related

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail sur le pont d'un supply

Message par jacques13 le Ven 26 Nov 2010 - 21:05

S'ils n'était pas trois sur le pont je dirai qu'ils ont une sacrée paire.
Jacques13

jacques13

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: travail sur le pont d'un supply

Message par KBIO le Mer 8 Déc 2010 - 15:24

Salut!
Sympa la video Gazou!
Je ne sais pas de quand date la vidéo mais pour la petite histoire....
En 1970, c'était le grand boom pétrolier en mer du nord ! Découverte d'Ekofisk en Norvège ! Des fonds de 100 et jusqu'à 350 m pour les plus profonds étaient des challenges techniques à cette époque. Souvenez-vous de BP mexique, cet éte = 1500 m de fond et puits horizontal! La donne a changé, mais je m' égare!
C'est de votre faute aussi , vous m' avez mis sur "ON"
Tout ce qui flottait, bien ou mal affluait de partout pour se diriger vers Aberdeen (Ecosse) et mème plus haut que les Shetlands dans les deux années qui suivirent. De la cote, tous les jours, on voyait monter n'importe quoi, mais c' était synonyme de boulot! Le kilo de ferraille US était cher!
L'Europe était en retard en terme de matériel offshore et en fait, la mer du nord a été un formidable creuset de nouvelles technologies !
En France , aprés Pechelbrön où on forait à la pelle et à la pioche, (comme disaient nos anciens) on avait le désert Algérien avec sa technologie Texane (HassiMessaoud découvert en 1958 => indépendance en 1961) , mais le forage en mer, dans ces conditions, il fallait tout inventer.

Le chalutier que l'on voit était désarmé de la pèche et l' équipage et son "vieux" raffiot se louaient pour l' assistance et tournaient 24 heures sur 24 autour de la plate forme. L'expérience a prouvé qu'il était pratiquement impossible de sauver des gens à partir de ces bateaux par mer démontée, (voyez la danse) mais , ça rassurait!
L'équipage changeait toutes les 3 semaines! Je ne vous dis pas dans quel état ils étaient le premier soir au pub!

Le pont arrière d'un supply à cette époque était comme celui d'un semi remorque : plat et la mode était plutôt à avoir une lisse de pavois trés basse afin de ne pas laisser les colis se fracasser dessus.
Aujourd'hui, les choses ont bien changé, puissance et positionnement dynamique (regardez l'Eda Faun de Gazou) du supply font qu'ils peuvent se rapprocher des plate formes même par gros temps .
Mais il vaut mieux bien arrimer la cargaison:


Ce qui m'amène à vous parler du transbordement du personnel à partir du supply vers la plate forme.
La vidéo qui suit est exeptionnelle et généralement le transbordement se passait bien. Mais j'ai vu ce genre de situation où le panier prend du ballant et que les hommes se jettent à l' eau de 10 mètres pour échapper à cette infernale oscillation. Il y en a même un qui est tombé à un mètre du pont du supply.
Le grutier doit étre bon, car de la-haut, il n'a pas la méme vision que sur le pont du bateau. Quand la mer est formée, il doit accompagner la descente du pont dans la vague et remonter avec lui pour finalement t' arracher. Avec un peu de chance, tu gardes ta chemise au sec! Quant au reste ! Grosse partie de rigolade, mais dés que tu arrives au niveau du pont de la plate forme , tu ris moins fort. Tu as beau être habitué, ça fait haut tout de mème! Il faut vraiment avoir confiance dans le grutier! Surtout qu'à cette époque, les grues électriques étaient rare et il fallait jouer de l' embrayage pour adoucir le concert!
La descente est plus délicate , car si le grutier descend trop vite au moment ou remonte le pont, aïe! Un supply (US) à fond plat remue terriblement.
Je constate que ce genre de transbordement est encore en vigueur dans certains pays,qu'en est-il dans les mers plus dures du Nord?
J'en profite pour saluer HunierVolant . Dont les photos et reportages me ravissent toujours!
Salut à toi Travailleur de la mer et reviens nous vite!
Mais je radote, je radote,...! Bien cordialment!


http://www.youtube.com/watch?v=MMRjOwdxSU4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=F4DWw44faYM&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=F4DWw44faYM&feature=related
avatar
KBIO
Admin

Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail sur le pont d'un supply

Message par camerone le Mer 8 Déc 2010 - 15:53

hello
Kbio continues de radoter car je trouve ses histoires très passionnantes trinquons
camerone


Dernière édition par camerone le Mer 8 Déc 2010 - 16:43, édité 1 fois
avatar
camerone

Age : 47

http://modelisme17.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail sur le pont d'un supply

Message par Didier 94 le Mer 8 Déc 2010 - 16:23

hello
Incroyable, ces vidéos !!
Difficile à imaginer pour un pauvre terrien !!

trinquons Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: travail sur le pont d'un supply

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum