Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par rookie78 le Mar 21 Mar 2017 - 16:14

A mon humble avis, c'est déjà beaucoup... J'aurais dit qu'entre 5/10ème et 1mm de jeu entre arbre et paroi du tube suffisent largement...
Et mets plutôt une huile bien épaisse plutôt que de la graisse. Ca ne durcit pas et freine moins l'arbre.

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 70

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Manu 1er le Mar 21 Mar 2017 - 17:14

Genre huile de boite ?
avatar
Manu 1er

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par GAZOU le Mar 21 Mar 2017 - 18:58

salut japonnais

oui , huile de pont

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par fabco le Mar 21 Mar 2017 - 19:10

oui sans souci
avatar
fabco

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par J-P Ducret le Mar 21 Mar 2017 - 19:31

Bonjour à tous,
Les graisses silicone ou bien téflon sont excellentes car plus épaisse que l'huile de pont donc moins de risque de fuite.

Bien à vous

J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par GAZOU le Mar 21 Mar 2017 - 20:02

D'accord avec toi JP mais l'arbre fait son trou et ça ne graisse plus , alors que l'huile s'infiltre.

i'ai eu et j'ai encore un paquet de bateaux et ça n'a jamais fuit .

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par JPA le Mar 21 Mar 2017 - 20:03

Hello,
La graisse silicone est particulièrement "collante" et risque de bouffer une part non négligeable de la puissance machine. Personnellement je met de la graisse rose allongée d'huile de vaseline pour obtenir la viscosité désirée, ça ne bouffe pas trop de puissance pour mon moteur Stirling et jusqu'à maintenant je n'ai jamais observé de tache d'huile à l'arrière du bateau !

JPA

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Braibant le Mar 21 Mar 2017 - 20:51

Salut à tous. suis pas vaillant sans savoir d'où vient menace ou problème. C'est moche.
Rendre qques minutes de visite change un peu les idées. Merci.
Claude, La quille a été aménagée/fraisée pour du 10 mm. Il me semble que le diam intérieur doit être 6/6.2 mm. Il est donc envisageable d'y noyer et fixer à l'araldite un autre tuyau 6.2 ext 4.2 int pour le passage de l'arbre. Tu entres ce tuyau , cette âme par le côté qui se placera l'étambot et procède à l'encollage au fur et à mesure que tu enfiles et pousse vers l'avant ce tube d'étambot qui contiendra l'arbre, du 3 voire du 4 j'ai pas l'esprit à faire de grandes recherches. Une chose indispensable, pas de vaseline qui se fige mais prévoir un graisseur refermable à proxi cardan pour y injecter si nécessaire huile, voire huile vapeur non toxique pour la faune. Je me sauve me caler dans mon fauteuil, compter mes os j'espère pouvoir me réjouir de voir vos commentaires et les propositions faites pour régler ce problème
Bonne soirée à tous
Yves
avatar
Braibant
Modérateur Vapeur

Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par claude86 le Mer 22 Mar 2017 - 9:15

Bonjour
Voici le bout de bateau qui m'a confirmé la justesse des couples avant
quelques vues sous différents angles
Le coffrage est stoppé là ! c'est brute de coffrage .







[/url






claude86

Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Manu 1er le Mer 22 Mar 2017 - 9:20

Oui c'etait pas chouette :-/
avatar
Manu 1er

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par JPA le Mer 22 Mar 2017 - 15:54

Hello,
Je pense, mais je peux me tromper, que l'erreur vient de l'épaisseur de l'étrave. Sur le plan, comme sur le vrai d'ailleurs, la quille et l'étrave sont une simple tôle qui n'a donc presque pas d'épaisseur par rapport à l'étrave du modèle réduit. Il faut donc reculer la ligne de jonction bordé/étrave de quelques millimètres sur l'étrave épaisse pour retrouver des lignes d'eau cohérentes et terminer l'étrave en pointe pour que tout rentre dans l'ordre.
cordialement

JPA

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Didier 94 le Mer 22 Mar 2017 - 16:43

hello Claude
Je découvre l'avancement de ton chantier après un petit séjour à l'hosto ( hernie discale ). Maintenant tout va bien.

Je suis surpris par l'aspect du deuxième couple à partir de la proue. J'ai l'impression qu'il est trop étroit, donnant un creux à la coque. Mais c'est peut-être un effet d'optique avec l'éclairage des photos. Par ailleurs l'épaisseur du tissu de verre avec résine que j'ai effectivement utilisé à l'extérieur sur ma Louise, c'est de l'ordre du négligeable : en gros l'épaisseur du tissu de verre.
J'en ai mis aussi à l'intérieur pour protéger la coque compte tenu de la machine vapeur. Je me demande rétrospectivement si ce n'était pas du luxe ! scratch
Bonne continuation
bonjour Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Invité le Mer 22 Mar 2017 - 18:29

Hello!hello
Voilà un beau chantier sérieux, qui demande pas mal d'investissement.génial
Je ferai la mème remarque que mes collègues , mais rien de plus.
C'est du beau travail. génial



Hors sujet.
Je me demande rétrospectivement si ce n'était pas du luxe !
Je le pense. oui
Personnellement, je ne mets pas de tissus, ni dedans, ni dehors.. (j'en ai eu mis!) Je n'en vois pas l'intérêt, sauf à vouloir faire du bateau tamponneur. mondieu Et encore!
Je coule de la résine à l'intérieur, pour avoir un plancher plan, qui retient le lest s'il en faut. Et qui est plus pratique pour nettoyer (quand j'y pense! fière ) J'en profite pour sceller dedans, les chassis de la machine et de la chaudière.
J'ai toujours peur que le bois pris en sandwich, vienne à prendre l'eau pour une raison ou une autre, et que lorsqu'on s'aperçoit des dégâts, c'est déjà bien pourri et la réparation des plus improbables. triste
Mais ce n'est que mon avis, je le donne bien volontiers, généreusement, gratuitement et fortuitement , sans obligation aucune de le partager. Je suis comme ça!oui
Chacun fait comme il l'entend! Sauf les sourds, naturellement! oui rit
Et comme je suis d'une humeur allègre et guillerette, je vous salue très cordialement. oui bonjour
trinquons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Didier 94 le Mer 22 Mar 2017 - 19:27

hello
Je crois que je vais rester fidèle au tissu à l'extérieur en référence à un mauvais souvenir pleur  : le même jour en 15 minutes de navigation ma chaloupe à clin a été victime de quatre abordages "violents" ; en tous les cas m'obligeant à de vraies réparations. Donc sur une coque lisse le tissu peut sans doute permettre d'amoindrir un peu les dégâts.

Pour l'intérieur, je n'avais jamais pensé à couler de la résine pour faire un fond plat et mettre de quoi faire les différentes fixations !!! Comme quoi bizarre
Mais j'arrête ce hors sujet .
trinquons Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Manu 1er le Mer 22 Mar 2017 - 22:52

Moi aussi je pense que le couple n°2 est faux, et donc responsable de se creux ...
avatar
Manu 1er

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Papynano le Jeu 23 Mar 2017 - 8:40

Bonjour
Il y a quelques temps en arrière (le temps passe vite) dans les années 60 le mode vers chez moi était de résiner les barques de pêche en bois à l'intérieur et à l'extérieur,elles prenaient l'eau par des fissures et ça faisait craquer le revêtement,ça a vite été abandonné.
Je pense que c'est pareil pour nos modèles réduits, d'un coté ça doit largement suffire
sur ma chaloupe il n'y a que l'intérieur qui est résiné et encore pas partout.
Si le couple n°2 est à la bonne place par rapport au plan le n°1 est peut être trop en avant (il en faut pas beaucoup) les bordées arriveraientavec un angle moins prononcé sur l'étrave.
avatar
Papynano

Age : 73

http://Passion-usinages forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par rookie78 le Jeu 23 Mar 2017 - 11:15

Il y a peut-être un problème avec les couples 1 & 2, mais je crois surtout que la courbure des virures en approche de l'étrave est mauvaise. La face extérieure est convexe (bombée) alors qu'elle devrait être concave (creuse). Comme sur cette photo tirée du blog http://modelisme-chalutier.over-blog.com mentionné par gazou en début de discussion. Tu as donné cette forme je crois avec une forme ou gabarit qui je pense est FAUX:



L' inversion de la courbure devrait à l'oeil se faire entre couple 2 & 1... Faudrait peut-être un couple supplémentaire.

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 70

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Manu 1er le Jeu 23 Mar 2017 - 12:10

Enfin là, c'est flagrant que le 2 n'est pas bon, et c'est pas une question d'étrave, car même si les bordé s’arrêtait sur le couple 1, le creux au niveau du 2 serai toujours là, et ça ne changerai rien !
avatar
Manu 1er

Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Didier 94 le Jeu 23 Mar 2017 - 12:24

Rookie 78 a écrit:mais je crois surtout que la courbure des virures en approche de l'étrave est mauvaise.
C'est bien un problème de couples....
lol! Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par JPA le Jeu 23 Mar 2017 - 13:49

Hello,
Visiblement il y a un problème ! Il existe deux solutions pour rattraper les choses :
1) La méthode à l'ancienne utilisée couramment dans les chantiers navals de construction en bois. On fait courir les bordés en les maintenant en place provisoirement. Là où ça fait une bosse on diminue un peu l'épaisseur du couple, là où y a un creux on met une cale. Quand les bordés courent naturellement on borde la coque de manière définitive. J'ai vu des chantiers en Grèce où ils construisaient ainsi des barques sans aucun plan et en se servant uniquement de petits bouts de bois sur lesquels ils faisaient des repères pour prendre les mesures. Voir les photos postées le 17/02/17
2) La méthode traditionnelle : On trace les lignes d'eau tout les centimètres à partir du plan des couples. On va s'apercevoir qu'elles sont incohérentes à partir du couple 15 jusqu'à l'étrave (double courbure donc creux et bosses). Il faut redessiner ces lignes sans double courbure ce qui permettra de redéfinir la forme des couples. Par exemple sur les lignes d'eau que l'on voit postées le 27/02/17, prenons la ligne d'eau la plus basse : du couple 15 au couple 16 la ligne se redresse fortement pour revenir brutalement sur l'étrave APRES le couple 16. Cette ligne d'eau devrait courir naturellement pour rejoindre la ligne du centre AU NIVEAU du couple 16. Partant de là il faut redessiner toutes les lignes d'eau à partir du couple 14 voire 13, ces nouvelles lignes d'eau redéfiniront les couples 15 et 16.
ATTENTION : Les lignes d'eau doivent rejoindre la ligne du centre sur le plan de définition des formes. Il faut en déduire l'épaisseur de la quille et de l'étrave APRES. Avant les années 80 les architectes navals utilisaient des baguettes souples maintenues en place par des poids en plomb pour dessiner des lignes d'eau sans creux ni bosses.

Pour l'anecdote la plupart des bateaux de pêche construits dans les nombreux chantiers qui jalonnaient nos côtes autrefois, la forme de la coque était définie à partir d'un modèle de demi-coque. Le charpentier empilait des planchettes en bois en les pointant les unes sur les autres. La demi-coque était sculptée au ciseau à bois ou à la gouge. Puis le projet était soumis à l'approbation du patron de pêche qui demandait un avant mieux défendu ou bien encore des lignes d'eau plus fluides à l'arrière. Quand le projet était définitivement adopté, le charpentier déclouait les planchettes qui lui servait à tracer les différents couples en grandeur nature sur le plancher de la salle de traçage. Il n'y avait donc pas de gaspillage de papier pour faire des plans !

JPA

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par rookie78 le Jeu 23 Mar 2017 - 14:07

La méthode décrite par JPA est infaillible...
Grossièrement sur une image ça devrait donner ça:


_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 70

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Didier 94 le Jeu 23 Mar 2017 - 16:18

Vu sous un autre angle :



Compte tenu la finesse de l'étrave l'autre hypothèse est que ce soit le premier couple qui soit trop large.
Dans l'un ou l'autre cas, ce n'est pas insurmontable. N'y connaissant rien en dessin sur ordinateur je choisirais la méthode JPA .
bonjour Didier


avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par rookie78 le Jeu 23 Mar 2017 - 18:07

Bien d'accord, c'est aussi ce que j'essayais de montrer sur la photo, il faut creuser le premier couple et ôter les gabarits blancs qui sont galbés dans le mauvais sens.

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 70

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par claude86 le Sam 25 Mar 2017 - 18:31

Bonjour

Ravi de revoir Didier 94 de retour! J'espère en pleine forme pour Atlantica 2017 !

En effet je suis bien convaincu qu'il y a un problème de couple non conforme.
pleur  scratch  scratch
En partant du l'hypothèse que c'était le couple 15 qui était faux j'ai "modifié" le montage d'essai voici le résultat .

Vue de biais

C'est mieux ,mais ce n'est pas parfait
[/url



sur la dernière photo que voici il subsiste encore un léger creux dans la zone marquée

Donc le couple 14 est aussi à modifié.
Je continue mes recherches ,MAIS des notions de traçage de coque me manquent, car il doit y avoir des règles pour les raccordements et pour le morphing des courbes.
Ou peut on trouver des infos sur le traçage?
Je retourne sur l'établi , je vais couper au fil chaud le styrodur au niveau du couple 15, j'aurai ainsi un profil plus près de la vérité,
A+ bye  bye

claude86

Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Didier 94 le Sam 25 Mar 2017 - 19:05

hello
Merci Claude, j'espère bien venir à Atlantica 2017 !! C'est quelques jours avant en 2016 que tout avait foiré pour le dos colère

Je n'ai pas de théorie pour tracer une coque. Personnellement c'est au stade de squelette, les couples bien d'équerre sur la quille mais pas fixés que je fais courir une baguette . Si c'est harmonieux, sans trou et sans bosse, c'est bon. A ce stade il est facile de poncer un couple ou de coller une baguette ad hoc pour l'épaissir voire d'en redécouper un complètement.
Bonne continuation, vu le travail préparatoire que tu as fait il n'y a pas de raison que ça ne marche pas !
trinquons
Didier
avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un chalutier vapeur de type MERSEY de A à Z

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum