La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 28 Oct 2016 - 10:22

Ouf ! Avec tous ces atermoiements j’ai bien cru passer girouette. Hésitant dans mes choix du « Muscadet » à la « Jauginette » me voici arrivé au Palo de Agua un RG65 de base.
C’est un petit bateau dont "el" concepteur réside en Argentine. La documentation originale est donc rédigée en Espagnol. Moi qui ai fait allemand première langue et tout oublié depuis. Heureusement que le monde du modélisme ne manque pas de gens courageux et altruiste. Sylvain Lacour a réalisé une excellente traduction que vous pourrez consulter avec moi ici :
http://mccr78.com/index.php/bateaux/voile/132-construction-du-palo-de-agua?showall=&limitstart=

Je dois juste remiser mon chantier de 1,20X 0,30, tout neuf, et le remplacer par un plus petit de 0,65X0,10 comme préconisé par le constructeur. L’encombrement et la lourdeur du plus grand ne m’offrirait pas les mêmes possibilités que ce dernier, qui permet le retournement de la maquette et le collage des joints en pleine construction. La coque à bouchains vifs est construite en balsa de 2 mm. La fragilité de ce « bois » nécessitera des précautions de manipulation. Au moins jusqu’à ce qu’il soit imprégné de G4 dilué ou d’Epoxy allongée. C’est quelque chose qui ne m’est pas inconnu puisque je l’ai déjà pratiqué à grande échelle en construisant mon Doris. Cette imprégnation a deux avantages principaux, elle protège le bois des petits chocs et évite les salissures en cours de construction
Le gréement est de la plus simple apparence (toutefois ne pas oublier que je n’en ai jamais fabriqué). Il peut se fabriquer en alu ou en carbone. J’ai une préférence pour le carbone. Enfin, à la condition que je découvre le secret du perçage de cette matière, car je compte bien fabriquer mon Vit de Mulet moi même. Je n’ai pas bien compris en quoi la simplification de haubanage d’un mât carbone consiste, mais j’ai un peu de temps devant moi avant de me décider.
Pour l’instant, j’ai imprimé les plans dont je m’imprègne le plus possible. Parallèlement, j’ai effectué plusieurs commandes de matériel, quincaillerie et droguerie. La première livraison se fera ce matin. Je vais donc commencer bientôt…

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par LUZOLO le Ven 28 Oct 2016 - 10:56

Salutatous  bonjour

La coque à bouchains vifs est construite en balsa de 2 mm. La fragilité de ce « bois » nécessitera des précautions de manipulation.

Et pourquoi ne pas mettre du CTP aviation de 2 mm et plus de souci !!!  génial oui

A+
Patrick
avatar
LUZOLO

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 28 Oct 2016 - 11:20

Ben, c'est un challenge... et je viens de recevoir le balsa ce matin....Mais j'ai fait un mixe, pour le pont j'aurais un Ctp...

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par nefertum le Ven 28 Oct 2016 - 11:55

pour le carbone : on ne perce pas les tubes de mat, ce qui les fragilise et augmente le risque de casse, on colle des éléments autour.

le vit de mulet sera collé / serré sur le mat et pas vissé.

pour le haubannage, la raideur des tubes carbone bien choisi fait que le mat est un pieu qui se passe de hauban, à la différence de l'alu un peu plus souple.

à+
avatar
nefertum

Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 28 Oct 2016 - 12:01

Merci,
Je vais devoir modifier et inventer un peu... mais n'est-ce pas là le but?

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mar 8 Nov 2016 - 13:05

La matinée d’hier ayant été consacrée à différents achats indispensable tel que de la colle blanche D3. Ce n’est que ce matin que les choses sérieuses ont commencé. Enfin, pour tout dire, hier après découpe des couples, je les ai collés sur le contreplaqué, car c’est mieux de chantourner à sec.

Inutile de vous raconter combien je suis satisfait de ma scie à chantourner (depuis qu’Annie m’en a offert une vrai), quoiqu’elle s’appelle « Escalibur », le roi Arthur n’est pas mon cousin. Contrairement à « Kaamelot », la facilité de chantournage intérieur n’est pas une légende et c’est un réel plaisir de ne plus avoir à m’escrimer avec la fixation inférieure des lames avec une main et des doigts à laquelle il faudrait ajouter une ou deux articulation…
Enfin, voici le résultat :

Comme vous pouvez le remarquer, j’ai parallèlement entrepris la construction du chantier en collant de petites équerres qui serviront de soutien aux couples. Les bords des couples coupés plus large ont été fignolés sur ma ponceuse à disque personnelle.

Un disque scratch de perceuse dans le mandrin du tour. Une mini table croisée destinée à l’origine à la fonction de rabotage miniature (une fraise longue dans le mandrin du tour) et … le tour est joué.
L’étrave est maintenue en place avec 2 équerres le temps que la colle sêche.



Afin de respecter le bouge longitudinal du pont, chaque couple bénéficie en plus d’une petite cale de hauteur.



Elles sont déjà toutes calibrées, et demain un petit élastique permettra de positionner chaque couple en position (altitude et centrage) avant de les maintenir de quelques point de cyano…



Arrivé à ce stade, j’ai deux questions :
1) Comment retirer le papier modèle collé sur les couples (collé à la colle à bois) ?
2) Comment conserver tout de même l’indication de l’axe qui est indispensable au centrage du couple avant collage?

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Didier 94 le Mar 8 Nov 2016 - 16:19

hello
Bravo pour la découpe génial
C'est un peu tard maintenant mais il existe en spray de la colle "repositionable" ( magasins de loisirs créatifs ) . En gros on peut décoller le papier ou le calque après avoir fait les découpes simplement en en tirant dessus.
Pour l'axe je passe mon temps avec une petite équerre à toujours retracer les axes ou les lignes qui m'intéressent ( flottaison par exemple ) sur toutes les tranches et les reporter ainsi sur l'autre face. En faisant attention la précision est bonne.
bonjour Didier

avatar
Didier 94

Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mar 8 Nov 2016 - 18:09

Ok! Merci.
J'apprend, c'est ma première maquette navigante à 60 ans. Pour l'instant je n'avais réalisé que des plastiques et il y a très longtemps (à cet époque, jeune marié, nous n'avions pas la télé et nos soirées étaient occupées à peindre et coller ensemble)...
Pour la colle c'est trop tard, mais je retient la leçon. Je devrai poncer un peu et puis voilà...
La suite est pour demain...

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par scyllias91 le Mar 8 Nov 2016 - 19:14

Hello,

En mouillant abondamment le papier à l'eau chaude ça se décolle facilement ou presque ...

Scyllias

_________________
Scyllias91

scyllias91
Modérateur Vapeur

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Phil le Mer 9 Nov 2016 - 0:20

Ne t'inquiète pas trop pour le balsa , 2 ou 3 couches de G8 et le balsa deviendra bien plus solide et dur .

A+

Philippe
avatar
Phil
Modérateur Voile

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mer 9 Nov 2016 - 8:22

Sous la pression de mon entourage, j'ai modifié le matériau de construction des couples qui sont maintenant en contreplaqué de 3mm au lieu du balsa de 2 prévu initialement. C'est un bateau d'initiation qui me sert à valider les colles et produits utilisées; à  comprendre les subtilité de la construction; à implanter une RC; l'étanchéité du pontage et de ses trappes; à réaliser un gréement le plus complet possible; à  équilibrer le lestage etc... et qui, s'il consent à  naviguer me permettra d'apprendre à  diriger un bateau dans lequel je ne serai pas...
J'espère acquérir de l'expérience, donc il faudra que je fasse des erreurs et que je les corrige grâce à  vous. La première étant l'utilisation d'une colle inappropriée pour coller le papier d'impression des couples.

P/S:  je n'ai que du G4, mais cela devrait faire l'affaire...

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Mer 9 Nov 2016 - 8:29

bonjour Bien l'bonjour ;
Autre technique pour " imprimer " le dessin des couples, faire le transfert du dessin en sortie d'impriment au fer à repasser sur le bois.
La chaleur transfert une partie de l'ancre du papier au support bois , et il te reste à faire ta découpe et le reste ....
Le mien de Palo était e, Dépron .
Pour le mat; tu frète touts les emplacement des " trous et autre vit de mulet " avec un tube plus grand .
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mer 9 Nov 2016 - 8:38

Pour le mât, j'hésite encore entre l'alu qui me permettra de réaliser un gréement classique avec un mât portant des barre de flèche; une bôme équipée de son vit de mulet et hâle bas. Le gréement dormant devant être constitué d'un étais, pataras, galhauban et bas hauban...
Ou d'un mât carbone dont la raideur simplifie le dormant réduit à un filin d'étai et un pataras. Le vit de mulet et hâle bas de bôme nécessitant de réaliser une fixation collée plutôt que mécanique...

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par GAZOU le Mer 9 Nov 2016 - 8:58

bonjour

J'espère acquérir de l'expérience, donc il faudra que je fasse des erreurs et que je les corrige grâce à  vous.

il y a une autre possibilité : tu poses des questions avant de faire des expériences , du coup tu profites de celles des autres , tu vas plus vite à construire et tu gagnes des sous .

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
avatar
GAZOU
Admin

Age : 74

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mer 9 Nov 2016 - 9:56

J'ai déjà beaucoup lu car les post des forums sont un trésor...
Je reconnais ne pas être quelqu'un de très patient. Toutefois il m'est encore très difficile d'envisager les travaux et de poser les questions avant que le problème n'arrive... pour moi, tout va fonctionner, jusqu'à ce que...
Toutefois, le papier est décollé et les couples sont secs, axe tracé...

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Claude dit Oldsail le Mer 9 Nov 2016 - 19:17

Hello
Pour ton bateau essaye carrément le gréement à balestron.
C'est plus "fin" à régler sur le bord de l'eau, mais plus simple à utiliser( un seul bout pour l'ensemble du gréement).
avatar
Claude dit Oldsail

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Phil le Mer 9 Nov 2016 - 20:50

Claude , le gréement à balestron a un gros problème : c'est affreux surtout au portant et au vent arrière !
avatar
Phil
Modérateur Voile

Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Mer 9 Nov 2016 - 21:14

Mon but n'est pas de faire un bateau de course. Je veux juste commencer simplement, par une construction facile et rapide. Afin d'avoir quelque chose à mettre sur l'eau lorsque je rencontrerai les membres du club voisin au plan d'eau. C'est le seul lieu de rencontre et aucun d'entre eux n'a de voilier. Pendant que j'apprendrai à manœuvrer les voiles, ils feront des ronds autour de moi et nous taillerons une bavette. Je pourrais enfin entreprendre la construction de la "Gazelle des Sables" qui était ma motivation première. Lorsqu'elle sera finie, un beau plan Fife me tendra les bras, rien que du gréement classique...  
Mais je dois emmagasiner de l'expérience en faisant des erreurs sur un truc en bois qui flotte plutôt que sur les suivants Attention, je n'en fait pas exprès non plus, mais pour une première fois c'est inévitable. Ce qui serait grave serait de recommencer la même erreur, il faut donc juste en changer... rire 1

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Claude dit Oldsail le Jeu 10 Nov 2016 - 10:55

Hello
Les erreurs, il faut les faire trois ou quatre fois pour etre sur que c'est une erreur rire2 rire 1 rire2 rire 1
Pour Phil, l'esthetisme d'un gréement classique pour un flotteur technologique scratch fou scratch fou
avatar
Claude dit Oldsail

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 11 Nov 2016 - 10:20

Le petit bateau d’apprentissage avance vite.
D’abord, je positionne les différents couples sur leurs petites béquilles triangulaires et les maintiens à la bonne hauteur avec un élastique :



Puis à l’aide d’équerre, je vérifie qu’il soit bien horizontal et positionné dans l’axe :



Et enfin je les colles sur les béquilles avec quelques points de Cyano. Lorsque tout est sec, je peux coller la plaque de fond du bateau :



Apparemment, il l ne reste plus qu’à coller les plaques de bords, puis les murailles. Mais ce que ne dit pas la « notice », c’est qu’il convient de les ajuster, ce qui peut prendre un certain temps suivant l’habileté du constructeur…



Finalement, le choix d’une coque à bouchain vif constitué de 5 plaques en tout n’a que l’apparence de la facilité. Dans mes prochaines coques, l’affilage de petites baguettes avec l’aide d’un outil spécialisé sera sans aucun doute un peu plus pratique. Mais il fallait que j’essaye pour comprendre, l’expérience se construit petit à petit en se nourrissant de mes erreurs.

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Papynano le Ven 11 Nov 2016 - 11:16

Bonjour
Pourtant il me semble que pour une construction à bouchains il vaut mieux construire avec des plaques comme tu le fait, les bordées conviennent mieux pour des coques arrondies.
Il y a des techniques relativement simples pour tracer et développer les cinq fuseaux pour la coque.Si on reprend le plan de la "choupette" ou des "vauriens"par exemple ils sont constitués de quatre fuseaux mais c'est le même principe.
Par contre quand je regarde tes photos tes équerres sur le premier couples à l'avant comme elles sont positionnées, doivent gêner pour plaquer correctement le panneau de contreplaqué.
avatar
Papynano

Age : 74

http://Passion-usinages forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Michmich70 le Ven 11 Nov 2016 - 12:15

Boujour,
Oui effectivement, c'est le principe des coques à bouchain vif, mais mon prochain bateau sera à bouchain arrondi, donc latte à latte...
Pour la coque actuelle, le premier cadre que tu vois est le n°2, la proue se trouve sur la petite latte avant dans l'axe de la coque, perpendiculaire aux autres couples.

Michmich70

Age : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Papynano le Ven 11 Nov 2016 - 12:45

Bonjour
Je ne sais pas pour les autres membres de notre forum mais normalement en terme de marine l'étrave s'appelle l'étrave le couple n°1 arrive ensuite et l'étambot et la partie arrière. Si tu veut que l'on se comprenne il faut faire un effort en utilisant les bons termes du doit avoir un lexique quelque part sur le forum il me semble.


Dernière édition par Papynano le Sam 12 Nov 2016 - 12:58, édité 1 fois
avatar
Papynano

Age : 74

http://Passion-usinages forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par albertus le Ven 11 Nov 2016 - 15:55

Hello Papynano
Pour moi, le couple 1 est celui à la poupe (à l'arrière), pas à la proue
La proue c'est l'avant du bateau, comprenant l'étrave, mais aussi le mât de beaupré, le pavois avant
C'est plus un endroit qu'un élément de charpente

Pareil pour la poupe, qui désigne l'arrière du bateau, l'étambot, le massif d'étambot, le tableau arrière, les allonges de voûte etc

L'étrave c'est la pièce en bois (ou l'ensemble de pièces) qui reçoit l'extrémité des virures dans une râblure
L'étambot c'est à la poupe, donc à l'arrière, c'est la pièce qui reçoit l'extrémité arrière des virures

Entre les deux il y a la quille

La quille est la structure basse de la coque, prolongée à l'avant par l'étrave et à l'arrière par l'étambot
Le bordé c'est le recouvrement de la coque
Les bateaux étant généralement plus longs que les planches de bordage, l'ensemble de planches de bordé mis bout à bout s'appelle une virure


Dernière édition par albertus le Ven 11 Nov 2016 - 17:55, édité 1 fois
avatar
albertus

Age : 72

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par pif. le Ven 11 Nov 2016 - 17:33

bonjour Bien l'bonsoir;
Même si l'on dit que certain sont des " prout prout " cala n'a rein à voir avec la poupe ou la proue fou
Notre encyclopédie naval Belges nous fais une belle confusion, à lire son exposé. scratch
Il eu été plus simple de dire : La proue, ces l'avant du bateau et la poupe l'arrière de celui-ci .
L'énumération des pièces de bois constituant ces ensembles complique la compréhension d'un " novice "
Mais la je chipote mondieu
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: La construction d'un RG65, le "Palo de Agua"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum