Chaudière (genre) Kingdon.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Mar 1 Sep - 17:59

Hello! hello
Afin de faire autre chose que ces sempiternelles chaudières à tubes bouilleurs et varier un peu, je me suis lancé dans la construction d'une chaudière un peu différente.
McSteam en fait une dont je me suis inspiré, mais au lieu de mettre des tubes bouilleurs classiques, qui traversent le foyer, j'ai opté pour des tubes qui longent le foyer jusqu'en haut.
De plus, mon bruleur sera posé sur le plancher plutôt que collé contre la paroi.
12 tubes de 12cm x 5 mm donnent un bonne surface de chauffe que je vais chauffer avec un bruleur céramique posé au fond.
Ça devrait suffire pour aller dans le Croquignol et alimenter un 3cc JMC (qui trainait sur les étagères: feignant!) mondieu

Tout d'abord, la préparation de la ferraille:
Cintrage des tubes. (sans sable, ni plomb, ni chauffe)= easy!


Ça prend forme:


Préparation du foyer:


Ce que ça devrait donner avant installation du bruleur et de la cheminée :

Encore un peu de découpe et j'irai probablement braser tout ça avec Bobino. Après une bonne bouffe et avec deux chalumeaux , on a les idées plus claires, et c'est un plaisir de travailler. oui  rit

A ce sujet, Bobino en aura une bien bonne à vous raconter à propos des essais de son brûleur à alcool. mondieu  mondieu
Je vous tiens au courant.
Bien cordialement. bye


Dernière édition par KBIO le Jeu 3 Sep - 20:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par pif. le Mer 2 Sep - 6:35

bonjour Bien l'bonjour;
Encore un sujet à suivre oui
Des dimensions de ta construction ?
Tu mélange cuivre ( intérieur ) avec laiton ( extérieur ) .
Pour le cintrage, a part le recuit des tubes, tu a fait une empreinte sur ton mandrin ?
bye
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Mer 2 Sep - 11:04

hello Salut!
Je mélange, effectivement.
Tout devient difficile à trouver, surtout à un prix raisonnable.
Alors, un obus de 120, un obus de 75, un bout de tube de 2 pouces et le reste à l’avenant................
Même les obus on ne trouve pas, contrairement aux obtus de tous calibres!!!!
Maintenant, on tire des missiles! triste
Mais on va y arriver! roi
Me manque plus qu'un peu de céramique pour faire un bruleur qui va pile-poil! oui
Ça doit faire un peu plus de 20 cm de haut.
Bien cordialement. bye

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par jacky241 le Mer 2 Sep - 15:11

bonjour à tous,
voilà une idée originale à suivre de très près !
super KBIO
cordialement
jacky
avatar
jacky241

Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par scyllias91 le Mer 2 Sep - 16:12

bonjour

Il est bien beau ton Samovar Mr Kbio rit
Pour l'instant je fais une petite pose pour laisser tomber la pression mais je vais suivre ta construction avec intérêt.

trinquons je t'offre un thé c'est ma tournée.

Scyllias


scyllias91
Modérateur Vapeur

Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Malevthi le Mer 2 Sep - 17:53

Elle est bien jolie ta chaudière en ferraille (de cuivre et laiton), mais je ne vois pas de ressemblance avec une Kindon ...
Vois donc l'article de Monsieur KBIO en 2011:
http://modelismenavalradioc.nouvellestar6.com/t3412-chaudiere-de-kindon
lol!

_________________
Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie, il n'y a pas de problème !
avatar
Malevthi
Modérateur Vapeur

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Mer 2 Sep - 19:58

hello Hello!

Excellent article déjà, que j'avais présenté pour mettre les Copains en avant! roi
Je sais c'est infus chez moi! mondieu (infus sans fond n'est pas pour autant un  fût avec un mauvais fond!)
C'est aussi une excellente remarque que tu nous fais là, Malevthi! Et à ce sujet, tu vas peut être pouvoir éclairer notre lanterne et nous dire qui était ce Monsieur Kindon, Kingdom ou Kingdon?
Je n'ai rien la dessus. scratch Ce Monsieur n'aurait-il construit qu'un seul type de chaudière??  scratch
Comme je le l'écrivais plus haut : "genre Kindon" et il semble que je ne sois pas le seul à commettre cet impair si tant est que cela en soit un, mais tu vas nous le dire. génial
On trouve sur les Forums anglo-saxon ce type de chaudière qui est pourtant bien nommée : KINGDON.
https://youtu.be/m-Crbu_eeNk
http://www.modelboatmayhem.co.uk/forum/index.php/topic,51675.0.html
Macsteam aussi proposait une chaudière dans ce style et comme je l'écris aussi, les tubes bouilleurs sont différents des miens.D'ailleurs celle de BernhardBB en est illustration. Malheureusement Mike a fermé son site et je ne retrouve pas la photo idoine. triste
Je pense qu'il va falloir faire appel à Éolipyle et à ses connaissances afin d'avoir le fin mot de l'histoire. scratch Le temps qu'il mette ses babouches! rit
Alors qui saura nous en apprendre plus?
Bien cordialement. bonjour


Dernière édition par KBIO le Lun 28 Sep - 5:54, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par pif. le Jeu 3 Sep - 7:00

bonjour  Bien l'bonjour;
J'ai , moi même , utilisé le nom de chaudière KIDON , mais après recherche je trouve que le nom devrait être chaudière Kingdom. ;
Ce nom, on le retrouve venant du fait que ce type de chaudière était montée sur un navire qui portait le nom de " l' United Kingdom " ; Juste une idée de ma part .
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 15:22

hello Hello!
Hello!
Alors cette information?

KINDON! Quel drôle de nom, non?!
Pif n’en est pas loin mais “KINGDOM” , c’est le mot le plus proche que trouve le moteur de recherche.
Et le “Royaume Uni” n’a rien à voir avec ce “Famous Boiler”! My Goodness!joker

Fort heureusement ce Forum (Mâtin! Quel Forum!) ne laisse pas ses Copains dans l’ignorance et la masse d’érudition qui le caractérise , (Mât.... non je l’ai déjà dit!) peut nous donner la réponse.
Malgré tout, il faut savoir que les chaudières, c’est comme les gens célèbres, il y en a des tas qu’on ne connait pas. Les chaudières industrielles, marines, de mines, de trains, à tubes de fumées ou bouilleurs, à récupération ou chauffes directes,.....Alors une de plus ou de moins, chacun y a apporté son concept. Pour notre plus grand plaisir et notre curiosité! roi

Allez! Je suis bon et je vous dis tout! fière
Tout d’abord, des schémas trouvés dans un vieux Traité de Vapeur qui comme son nom l'indique ,traite de Vapeur et qui décrit ce genre de chaudière!
Le vrai nom est : Simpson Strickland Kingdon Boiler

Alors, ma chaudière est donc bien une KINGDON comme celles que fabriquent MACSTEAM  et MARTIN BAYLIS . Avec, je le répète, des tubes bouilleurs différents.Sinon que M.Baylis utilise aussi du cuivre et du laiton.génial
http://www.model-steam-engines.co.uk/Kingdon-vertical-boiler.html

Ce que m'envoie un ami anglais! Oui j'en ai! mondieu
https://youtu.be/TkOHoSGswJo

Quand à celle de Paterson que j’ai gentiment présentée, j’ai suivi par panurgisme, et j’ai même répété la faute d’orthographe, n’ayant aucune culture en la matière. Désolé. triste
J’espère que c’est clair pour tout le monde , mais si quelqu’un peut rajouter d’autres informations, il est le bienvenu, bien sur.oui
A votre service et bien cordialement. trinquons trinquons


Dernière édition par KBIO le Jeu 3 Sep - 15:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 15:25

face à l\'ordi Alors là! Je ne comprends pas pourquoi l'image se met à l'envers!
Bon, vous n'avez qu'à tourner votre écran! dejadehors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par pif. le Jeu 3 Sep - 15:40

bonjour Re bonjour;
photo le photographe avait la tête à l'envers rire 1
Sérieusement , en regardant la otohp bizarre avec l'article au dessus ; On a en A le foyer, en B les tubes bouilleur, en D la boite à fumée et en C la cheminée .
Correcte ?
Et j'suis pas trop mauvais d'avoir trouver une parti du vrai nom sifflote fleur
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Malevthi le Jeu 3 Sep - 19:17

Ah bien, voila une information bien documentée génial
Donc ce qu'on appelle ici "Kindon" seraient plutôt "Strickland" et les "Kingdom" des "Kingdon".
Une de mes prochaines sera, je pense, cette dernière qui me plait bien (je préfère les tubes d'eau).


Dernière édition par Malevthi le Ven 4 Sep - 17:16, édité 1 fois

_________________
Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie, il n'y a pas de problème !
avatar
Malevthi
Modérateur Vapeur

Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Jeu 3 Sep - 20:56

hello Hello!
Je corrige le titre derechef : KINGDON. oui
La KINGDON étant construite sous licence par Simpson, Strickland & Co.
KINDON & KINGDOM n’existant pas.

Pour répondre à PIF, tu as presque tout bon, sauf pour le B qui sont les tubes de fumées. Le D est un entonnoir inversé qui isole l'eau qui n'est que dans la partie haute, et qui dirige les fumées vers C.
Ainsi les tubes de fumées sont toujours dans l'eau.
C'est la raison pour laquelle j'avais titré : "genre" Kingdon. La KINGDON Verticale étant une chaudière à tubes de fumées et celles que nous construisons dans le modélisme étant à tubes bouilleurs.
Simples tubes qui traversent le foyer central dans le cas de Macsteam & Martin/Baylis, et tubes bouilleurs qui longent le foyer dans mon cas.
Graine au Vent va en construire une avec les tubes bouilleurs qui vont monter au dessus de la réserve d'eau et redescendre en col de cygne dans la chaudière. Enfin s'il fait comme prévu initialement.
C'est le métier qui rentre! mondieu trinquons

Et j'suis pas trop mauvais d'avoir trouver une parti du vrai nom
C'est un peu comme ENA et ANE, à peu de choses prés, ce sont les mêmes oreilles! Mais je trouve plus d'intelligence dans le regard d'un âne!oops C'est un avis tout personnel et partagé par une myriade de contribuables! silence
rit rit trinquons trinquons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par pif. le Ven 4 Sep - 6:37

bonjour Bien l'bonjour;
Donc KINGDON est le nom .
Une idée ( ça m'arrive, mais elles ne sont pas toujours très bonne ), pour augmenter la puissance de chauffe si tu installai quelques " picots " comme sur la chaudière " porc-épic " de Jacques 987.
Tu a de la place sous le ciel du foyer .
avatar
pif.

Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Ven 4 Sep - 6:50

Salut! trinquons
Pour parfaire mon enquête sur cette chaudière, je dois dire que le problème vient fort probablement d'une faute de frappe dans le titre de l'article de Philippe Goldman, du MRB N°262 de Mai 1985.
Il est écrit "KINDON" et non pas KINGDON".
Quand on connait le talent de cette revue pour l'orthographe, on n'est pas surpris. silence
Mr Goldman, dont j'apprécie tout particulièrement les articles a écrit:
-" Les chaudières de type Kindon sont, dans la réalité des chaudières verticales fixes à usage industriel et chauffe au charbon."
Celle qu'il présente dans son article et fabriquée par Paterson, est en fait une STRICKLAND.
Les chaudières de KINGDON étant des chaudières marines.
Mais j'avoue que comme tout le monde, je ne mettrais pas ma main à couper dans ce foyer de mélange des genres. La frontière et "l'échange" mondieu d'idées est floue dans ce domaine.

Pour conclure et peut être ne pas clore le sujet, je vous présente une chaudière horizontale de H.E. Boucher qui utilise les m^mes tubes que moi. oui
(KBIO, tu affabules! C'est toi qui a fait les mêmes tubes que lui! bagare )
Cette chaudière sera présentée plus tard par notre ami érudit : Éolipyle. roi



Je ne vois plus rien à apporter à ce sujet, mais je vous invite à nous en dire plus si vous avez des informations!
Le BLEU! Le Forum qui nous cache rien et qui nous dit tout! Comme dans la chanson! rit
Bonne journée!





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Ven 4 Sep - 7:01

bonjour
pour augmenter la puissance de chauffe si tu installais quelques " picots "
Parce que le mieux est l'ennemi du bien et que ma surface de chauffe est bien suffisante pour la production de vapeur requise.
Comme le dit à peu prés en ces termes,  L.Suyken: " Quand la terre de ton pot de fleur est gorgée d'eau, il ne sert à rien d'en mettre plus!"
Il me faut plutôt réfléchir à un sur-chauffeur (ou sécheur) parce que je crains d'entrainer trop d'eau dans la vapeur vers la machine.
Cordialement. bye

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Bobino le Ven 4 Sep - 8:32

Bonjour à tous
PIF à raison , lorsque les coefficients d'échange de chaleur sont très différents , augmenter la surface du coté le plus petit ( ailette , picots ) permet de réduire le nombre des tubes , donc moins de perçages ,soudures et surtout de matière car ces surfaces additionnelles n'ont pas à résister à la pression , les picots , plus chers, sont utilisés lorsque que l'on craint des corrosions , les ailettes peuvent être du même métal que le tube ou moins chères rapportées en un autre métal ( serties ou soudées)
Mais de toutes façons il ne faut pas oublier que l'échange de chaleur est proportionnel à la perte de charge ( freinage ) du fluide apportant la chaleur , la fumée dans nos chaudières .
Dans le cas de la chaudière de KBIO braser un cylindre en tôle fine tangentiellement aux tubes pourrait augmenter (un peu)la production de vapeur
avatar
Bobino

Age : 88

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par JPA le Ven 4 Sep - 8:36

Salut Kbio,
Joli travail une fois de plus ! Si tu veux éviter le "primage" (entraînement d'eau avec la vapeur) équipe ta prise de vapeur avec des chicanes ou même juste un déflecteur devant l'entrée du tuyau, c'est très efficace, après tu peux parfaire le séchage de la vapeur avec une simple épingle qui fait un aller et retour dans le foyer.
Un petit commentaire sur la chaudière à foyer horizontale équipée de tubes d'eau similaires aux tiens : je doute très fortement de l'efficacité des tubes inférieurs car il ne peut pas y avoir de sens de circulation du fluide, les deux extrémités de chaque tubes étant dirigées vers le bas.
Ta chaudière me parait bien conçue mais j'ai l'impression que le foyer n'est pas entouré d'une lame d'eau dans la partie inférieure. Peux-tu le confirmer ? Si c'est le cas c'est dommage car c'est se priver d'une grande partie de la chaleur rayonnée par la flamme.

JPA

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Ven 4 Sep - 16:29

Hello! bonjour
Merci pour ces suggestions.
Concernant les picots, si le principe en soi est intéressant, à mon avis, la surface supplémentaire développée ne sera pas suffisamment importante pour apporter grand chose en plus.
Surtout dans l’annulaire inférieur.
La quantité de travail en plus n’en vaut pas la chandelle, sinon, bouffer de la brasure, mais pourquoi pas ? Ce n’est pas une mauvaise idée et j’aurais peut être du l’envisager dès le départ en pensant la chaudière un peu différemment.



Pour répondre à JPA, le dessin (mauvais comme d’hab!) montre que l’eau commence à chauffer dès le bas de la chaudière.



Comme sur toutes mes chaudières, pour éviter le primage, je compte tout simplement faire 5 trous de 1.5 mm , au-dessous de la vanne de soutirage qui sera vissée dans un semblant de dôme .
La surface de ces 5 orifices, sera un peu supérieure à celle du diamètre intérieur d’un tube de 3 mm et fera office de baffle. (8.8 mm² contre 7 mm² avec le tube).
La sortie vapeur fera effectivement un petit aller/retour dans la cheminée avant d’aller vers la machine qui réclame sa dose d’énergie avec l’impatience du marin assoiffé! mondieu
Un cylindre creux devant ralentir les fumées dans le centre du conduit est bien prévu mais je ne sais pas la longueur idéale.
Doit-il être sur toute la longueur des tubes bouilleurs? J'en doute. Sur 1/3 supérieur (arbitrairement)? Ou juste une pastille en haut de ces tubes. Je n’en ai aucune idée. scratch
Je verrai bien 1/3 de longueur des tubes dans la longueur médiane afin de me laisser la place pour un petit sur-chauffeur dans la partie supérieure.
Dans tous les cas de figure, ça devrait suffisamment perturber et faire "turbuler" les fumées pour récupérer le maximum de chaleur.
Pas évident la chaufferie, n’est-ce pas??? Surtout quand on n’y connait rien!pleur
Cogitons, les Goths sonnent! joker
Cordialement. trinquons trinquons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par JPA le Ven 4 Sep - 17:06

Tout petit déjà on apprend aux marins qu'il faut boire avant d'avoir soif sous peine de risquer une sévère déshydratation (ce qui est la pire des choses qui pourrait arriver à un marin) !
Pas con l'idée du cylindre de restriction : cela oblige les gaz de combustion à venir lécher les tubes, ils se trouvent accélérés à cause de la restriction ce qui augmente l'échange de chaleur par effet de convexion.
Bravo, ça c'est une idée lumineuse à laquelle je n'aurai pas pensé !
Il faut chauffer l'eau et non pas la vapeur aussi la restriction n'est efficace qu'en dessous du niveau de l'eau. Le haut du cylindre devrait donc se situer à peu près au niveau de remplissage de la chaudière. De combien le prolonger vers le bas ? Là c'est mystère et bouledogue hume ! Il ne faut pas atténuer le tirage de façon exagérée, seuls des essais comparatifs pourraient nous éclairer, peut-être qu'un simple disque serait tout aussi efficace. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de faire un cylindre trop long. A voir.
Pour le tube surchauffeur, il ne faut pas oublier que la température des gaz qui le chauffe doit être largement supérieure à la température de la vapeur saturée si l'on veut sécher celle-ci. Il faut donc le faire descendre un tant soit peu dans le foyer si l'on veut une vapeur bien sèche, d'autant que le cylindre de restriction va faire écran au rayonnement du foyer. Peut-être sera-t-il nécessaire de faire traverser le cylindre par ce tube surchauffeur pour qu'il soit efficace. Seules des mesures de température pourront nous renseigner là dessus !

JPA

Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Ven 4 Sep - 17:25

hello Hello!
Bravo, ça c'est une idée lumineuse à laquelle je n'aurai pas pensé !
Moi non plus! C'est une idée de Bobino! roi
On sent qu'il a du métier! génial oui
Cordialement!trinquons


ps: les marins de Lanvallay ne sont pas prés d’être lyophilsés. mondieu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Lun 12 Oct - 16:23

hello Hello!
Hello!
Essais effectués ce jour et conclusions:
Test de pression = 8 bars = OK
Capacité = 450 cc
La chaudière monte à 1 bar en 2 min et atteint 3 bars de pression de travail en +/-  3 min.
Le surchauffeur (3 mm) fait 75 cm de long.
On notera sur la photo, la tige entrecoupée de 3 disques perpendiculaires. Mise dans le foyer, elle génère des turbulences qui améliorent la chauffe.
Pour le reste , c’est une chaudière. lol!
La vanne d’isolation ouverte à fond sans contre pression, elle crache un peu d’eau par intermittence. Peut être faudra-t-il pincer les tubes par l’intérieur pour éviter ça.
A voir après essais avec la machine attelée.
Bien cordialement. bonjour




Essai de décoration pour future cheminée:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par manjess le Lun 12 Oct - 17:25

hello Salut,

Très belle chaudière  bravo , bonne idée que le bouclier installé dans le haut du foyer pour freiner les gaz chauds, ce système était par ailleurs utilisé dans les chaudières verticale échelle 1, avec un organe de réglage pour monter ou descendre plus ou moins le bouclier (réglage manuel du tirage).
Les formes les plus efficaces pour cet organe sont la goutte d'eau ou le disque lenticulaire.
Avec une tige filetée qui modifie la hauteur et un léger ré-train sur la base du tube de la cheminer tu pourras régler le débit des gaz de combustions au doigt et à l’œil.

Concernant le primage que tu constates, effectivement comme le précise JPA il faut que le tube de surchauffe (pas plus de trois tours à mon avis) soit en dessous du bouclier. Attention de ne pas trop chauffer, tu risques un éclatement du serpentin de surchauffe.

A+ Emmanuel
bye
avatar
manjess

Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par rookie78 le Lun 12 Oct - 18:30

Pas mal pour un premier essai!!!... Même si il reste quelques trucs à améliorer... Et supprimer le sifflement!

Marcel.
--------------

_________________
Un seul hêtre vous manque... et tout est peuplier !
(Coluche)
Si vous ne pouvez exceller par le talent, triomphez par l'effort. C'est insulter l'éternité que de tuer le temps!
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html
avatar
rookie78

Age : 70

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Invité le Mar 13 Oct - 6:19

Salut! bonjour
Hello Marcel!
Que me suggères-tu pour améliorer la chaudière?
Si je devais en refaire une, je mettrais 8 tubes au lieu de 12, et le surchauffeur passerait sous le bouclier comme le suggère Manjess.
Peut être un dôme sous la vanne d'isolation , pour palier au primage?
Je peux aussi me contenter d'un bruleur plus petit 60 mm au lieu de 80 mm. Pas sur!
Mais est-ce que ça marchera encore bien avec tout ça?? scratch
Quand au bruit................................???????????????? Peut être en ôtant le "turbulateur" central?!!
Mais c'est courant ce bruit, avec un bruleur céramique. J'ai une Macsteam qui a le même problème.
Bonne journée!
hello

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaudière (genre) Kingdon.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum