Propulsion par HYDROJET

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Lun 1 Sep 2014 - 0:35

Très intéressant la propulsion par hydrojet ! J'ai pratiqué cette technologie sur des car-ferries rapide en tant que chef mécanicien sur la ligne St Malo/les îles Anglo-normandes pendant près de 8 ans. Je confirme : les jets doivent impérativement cracher à l'air libre pour être efficaces. A l'arrêt le tiers ou le quart de l'hydrojet se trouve au dessus de la ligne de flottaison. Il ne faut surtout pas lester un tel bateau, il faut alléger au maximum et jouer sur la position des poids pour avoir une assiette correcte. Si le modèle que l'on voit évoluer correspond à celui qui est en construction il faut prévoir des flaps sur le tableau arrière car l'assiette est visiblement trop sur le cul ce qui provoque les deux énormes gerbes d'eau. Ces gerbes si elles sont impressionnantes n'en sont pas moins un énorme gaspillage d'énergie, la preuve : le dégagement de fumée produite probablement par des intensités électriques hors normes. Un tel bateau lancé à pleine vitesse ne déplace pratiquement pas d'eau. Il faut savoir que deux tiers de la propulsion est assurée par l'aspiration du jet, la sortie (à l'air libre) ne contribue que pour un tiers, à ce titre le dessin et l'exécution des entrées d'eau est beaucoup plus important que le design des buses de sortie; Un petit rebord sur l'arrière de la prise d'eau favorise l'entrée à la manière d'une écope, mais il ne faut pas non plus créer de traînée néfaste. Le tableau en "V" ne me parait pas être un choix judicieux, sur tous les navires propulsés par hydrojet sur lesquels j'ai travaillé, le tableau AR était absolument plat avec une petite dérive de chaque bord prolongeant le bordé. Je peux procurer des plans et des vues d'hydrojet "Kamewa" prises lors de cale sèche. Je ne suis pas sur que mettre des grilles sur les prises d'eau soit très judicieux, il y a eu des navires équipés de tels systèmes,ils ont vite été retiré. Une observation qui peut être anecdotique sur un modèle réduit : au départ de chaque trajet le navire navigant par petit fond avait du mal à prendre de la vitesse et à déjauger, l'aspiration des jets ayant tendance à "coller" la carène au fond, au contraire au retour le navire étant à pleine vitesse il allait de plus en plus vite au fur et à mesure que les fonds remontaient sous un effet probablement similaire à de l'aquaplanning.
A bientot car ce genre de projet m'intéresse au plus haut point.

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par albertus le Lun 1 Sep 2014 - 8:58

Hello JPA

tu peux suivre ma construction d'une vedette coque en V avec deux hydrojets sur le lien suivant (11 articles)
http://navi.modelisme.com/article789.html
Etant donné la réduction du moteur (bateau au 1/15e) et la dimension non réduite des petits déchets d'un plan d'eau, je puis assurer que la grille d'entrée est indispensable

Il faut simplement en faire le moins possible, et cette grille doit avoir ses barreaux dans l'axe du bateau (pas de grille en treillis)
A l'arrêt, le nez du jet est immergé aux 2/3
au démarrage, l'eau aspirée est éjectée pour les 2/3 dans l'eau et l'a poussée est médiocre
Mais en quelques dixièmes de secondes, l'avancée du bateau crée " un vide" derrière le tableau arrière, et les buses éjectent de plus en plus dans l'air
La poussée est extraordinaire et le bateau prend immédiatement de la vitesse et déjauge
Il faut faire attention dans les virages car la carene en V incline le bateau et si le virage est trop serré, le bateau se penche fort et la grille extéieur se désamorce, ce qui se traduit par un retournement à plat du bateau, qui, le jet se réamorçant directement, repart immédiatement
C'est donc mieux d'avoir un grand plan d'eau et de faire des courbes larges

Quand on navigue lentement sur les bords de l'étang, il arrive qu'une feuille morte flottante se colle à la grille et arrête le jet
Il suffit généralement de couper le jet pour que la feuille se décolle, et on repart
Pour la marche arrière, c'est une autre histoire : les pelles du modèle KaMeWa ne sont pas l'idéal pour une coque en V car le rejet sous le bateau vient en (grande) partie appuyer sur le bateau et donc le bateau ne recule pas bien
le résultat est meilleur si on ne bascule pas les pelles à fond, car alors le rejet passe en oblique sous le bateau

L'idéal serait de trouver des jets avec pelles Hamilton, mais cela n'existe pas en modélisme, il faudrait les fabrique (en imprimante 3D, on en a parlé tout un temps)
D'autres systèmes de pelle sont plus efficaces, mais la longueur de l'hydrojet avec ces pelles dépasse trop sous la plage arrière et c'est pas (très) réaliste
voir le 4e article sur la page du lien, le modèle au 1/10e de Philippe Saleix
http://navi.modelisme.com/article659.html
En modélisme, à l'échelle 1/15 ou 1/12, il ne reste que KMB en Allemagne qui en propose
Il y a un super hydrojet métallique chez HobbyKing mais énorme, je n'en connais pas l'échelle (1/6 ?)
Ce moteur permettrait plus facilement de lui fabriquer une pelle Hamilton (à noter qu'il n'y a pas de pelle à ce moteur prévu pour la vitesse pure)

albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Lun 1 Sep 2014 - 9:39

Merci à tous pour les commentaires positifs et les liens... Je vais fouiller tout ça...

Pour les essais de performance sur l'eau, le débat sur le type de grille d'entrée, etc... va falloir attendre encore un petit moment! Mon plus gros souci reste l'enfoncement des jets au repos: Je les ai mis au plus haut possible compatible avec la coque et la position de la plage de bain... Je pourrai sans doute un peu tricher sur la ligne de flottaison... On verra.

Marcel.


rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Lun 1 Sep 2014 - 11:24

Salut Albertus,
Je te tire mon chapeau, je suis très admiratif pour ta réalisation ! Pour ce qui est de la grille de protection c'est l'expérience qui parle. Tu n'as que deux voies pour contrôler tes deux jets, c'est dommage car tu te prives du plaisir de manoeuvrer avec des jets ! Il est possible de faire du "side" (déplacement strictement latéral). En mettant par exemple le jet Bd dans l'axe en marche AR et le jet Td à Td toute en marche AV, le navire va se déplacer latéralement vers Bd. Avec un peu de doigté et d'expérience, en dosant la puissance AR et AV tu peux faire déplacer le bateau latéralement sans qu'il aille ni en AV ni en AR.
Autre type de manoeuvre, en mettant les jets en X (les deux orientés vers l'extérieur) ou en Y (les deux orientés vers l'intérieur) tu peux faire tourner le bateau sur lui-même en mettant l'un en marche AV et l'autre en marche AR. J'ai souvent vu des capitaines avoir quelques sueurs froides en découvrant la manoeuvre avec des hydrojets et prendre plaisir jusqu'à s'amuser comme des gamins une fois qu'ils avaient maîtrisé la bête ! Pour corriger le défaut du jet qui désamorce en virage du fait de la coque en "V", essai de mettre des flaps sur le tableau arrière, pas très larges à la manière d'ailerons sur les ailes d'un avion et juste dans le prolongement du bordé de fond de la coque. Essaye-les en fixe (4 ou 5° d'incidence maximum) sous forme d'une cornière vissée sur le tableau arrière car il ne faut pas que l'épaisseur de la tôle et les vis de fixation créent de turbulences. L'idéal serait des flaps mobiles couplés au servo de direction, lorsque tu vires à gauche par exemple le flap babord descend un peu, le tribord peut rester fixe ou bien remonter cela n'aura pas d'incidence.

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Lun 1 Sep 2014 - 20:26

JPA a écrit:Salut Albertus,
Tu n'as que deux voies pour contrôler tes deux jets, c'est dommage car tu te prives du plaisir de manoeuvrer avec des jets !

Salut JPA,

Si tu remontes ce fil, tu verras que nous avons déjà eu cette discussion... Il y a effectivement plein de vidéos sur le Net démontrant l'extrême maniabilité d'un système à deux jets commandés indépendamment. Mais ce sont toutes des vidéos "taille réelle".

Ca ne se passe pas tout à fait pareil sur nos "petits" modèles. J'ai adopté (copié!!! salamalec salamalec ) la même solution qu' Albertus, un, parce que ça marche et deux, parce que j'ai eu une longue discussion avec le designer/fabricant des jets, un allemand serviable et parlant un excellent anglais, qui m'a confirmé tout ça:
- L'entraxe des jets sur nos monocoques est trop faible pour que la commande séparée en marche AV fasse la mondre différence sur la maniabilté. L'orientation simultanée des jets est suffisante. Une commande séparée pourrait commencer à être intéressante sur un catamaran de bonne taille. Il vendait d'ailleurs un kit pour cette config et ne le recommande pas pour un monocoque.
- Pour les manoeuvres, avoir un jet normal et l'autre inversé ne fonctionne pas vraiment non plus. Comme l'explique Albertus, la pelle de reverse a une efficacité disons "médiocre" pour être gentil. L'effet d'inverser un jet sera donc quasi nul versus le jet en marche avant. Dixit le fabricant.

Donc avec ces commentaires et bien qu'ayant une radio programmable avec le nombre de voies qui va bien, je ne vois aucun intérêt à à compliquer les choses. Si on jour on trouve un jet avec une pelle vraiment fonctionnelle à monter sur le bateau qui va bien, ce sera une autre histoire....

A+, Marcel.
--------------------------


rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Lun 1 Sep 2014 - 23:46

Salut Rookie,

Excuse moi, je suis un peu nouveau sur le forum et au vu de tes photos tu fais un bouleau fabuleux. Je me suis permis d'intervenir parce que les hydrojets font partie de mon expérience professionnelle (7 navires différents); Je comprend que les contraintes sont différentes à petite échelle, néanmoins essaye les flaps pour corriger le problème de désamorçage en virage, je pense que cela devrait améliorer les choses.
Cordialement
JPA

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par albertus le Mar 2 Sep 2014 - 8:50

Hello JPA
C'est bien de tomber sur quelqu'un qu a une vraie expérience en waterjet
J'avais beaucoup lu avant et pendant l'installation des jets sur mon RB-M 45Ft et l'idée des flaps m'avait interpelé, mais j'avais cru comprendre que leur action doit être proportionnelle au rayon du virage, sous entendant une commande séparée contrôlée par une radio programmable que je n'ai pas et que ce serait difficile d'installer une commande mécanique proportionnelle, la commande des deux KaMeWa par le servo étant déjà délicate

Pour revenir sur les jets, l'idéal serait donc d'acheter le modèle de base
http://www.kehrer-modellbau.de/kmb-jet28/antriebe/kmb-jet28-mit-runder-steuereinheit
et d'y bricoler une pelle Hamilton, mais c'est complexe en aussi petit
Un membre de ce forum avait bien expérimenté la chose, mais bien qu'il visite régulièrement le forum il se tait sur le sujet depuis un an
Sinon, c'est le système parfait hyper manoeuvrant
https://www.youtube.com/watch?v=RryL3XwUO50
reste à le commercialiser à notre échelle

albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Ven 5 Sep 2014 - 11:25

Salut les "jettistes",
Pour répondre à Albertus, la commande de flaps devrait pouvoir se faire assez simplement (je parle au conditionnel naturellement) en extérieur sur le tableau AR à l'aide de biellettes connectées sur le jet lui-même. Je suppose qu'en virage à gauche le bateau s'incline vers l'intérieur du virage. Le flap Bd descend pour redresser le bateau, le Td remonte mais n'a pas d'action puisque masqué par le tableau AR. L'angle d'orientation du flap est à tout moment proportionnel à l'angle de barre. Surtout pas de servos suplémentaires qui augmentent le devis de poids !
Si l'on veut se passer de flaps il faut alors jouer sur l'orientation de la tuyère dans le plan vertical. Au lieu de faire cracher le jet horizontalement il faut le faire cracher légèrement vers le bas pour avoir une composante verticale. Décaler la tuyère de sortie vers le bas parait peu réalisable mais il est possible d'envisager un petit déflecteur dans le haut de la tuyère à l'intérieur du conduit.
J'ai connu le cas d'un navire équipé de "guillotines" au lieu de flaps. Ces guillotines étaient fixes mais réglables à l'aide de trous de fixation oblong. Elles dépassaient du tableau AR de 200 à 250mm dans le plan vertical. La turbulence créait devant cet appendice un coin d'eau qui déformait les filets d'eau à la manière d'un flap.
Au vu des plans de rookie j'ai peur que le centre de gravité du bateau soit beaucoup trop sur l'arrière (poids des jets + poids des batteries situées juste devant). Il faut rappeler aussi que la suction des jets, si elle concourt à la propulsion du bateau pour les 2/3 de la puissance totale, provoque une composante verticale qui a tendance à enfoncer encore plus l'arrière du bateau. S'il est vraiment impossible de déplacer les batteries plus sur l'avant (hors de question de rajouter du lest) pour déplacer le centre de gravité vers l'avant, il faut jouer sur le côté dynamique avec des flaps ou l'orientation des jets;
Je joins quelques photos de jets Kamewa équipant un car-ferry catamaran de 50m sur lequel j'ai travaillé de nombreuses années comme chef mécanicien. On distingue l'énorme flap muni de petites dérives situé sous les jets, le bord de fuite pratiquement horizontal du tableau AR. Une vue du panache d'eau craché à l'arrière. En pleine vitesse le tableau AR est complètement hors de l'eau car les filets d'eau qui courent le long de la coque remontent progressivement loin de la coque.Les jets crachent dans la dépression ainsi créée.





JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par GAZOU le Ven 5 Sep 2014 - 11:40

Bonjour ,
je me trompe , c'est une illusion d'optique ou la face inférieure du flaps est légèrement remontante à droite ?


_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Ven 5 Sep 2014 - 12:01

Tu as une bonne vue Gazou, le flap remonte légèrement à droite pour suivre exactement les lignes de la coque mais les quelques degrés de pente depuis le bouchain jusqu'à la quille n'ont rien à voir avec les 45° de la coque à Rookie. Cette photo correspond à la coque Td du catamaran, la coque Bd est parfaitement symétrique. A noter la surface considérable du flap et sont intégration parfaite à l'intérieur de la coque. Une autre vue des hydrojets en pleine vitesse où l'on voit bien qu'ils sont totalement hors de l'eau (ce qui n'est pas le cas à l'arrêt).

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Ven 5 Sep 2014 - 13:52

JPA a écrit:Salut les "jettistes",
Au vu des plans de rookie j'ai peur que le centre de gravité du bateau soit beaucoup trop sur l'arrière (poids des jets + poids des batteries situées juste devant). Il faut rappeler aussi que la suction des jets, si elle concourt à la propulsion du bateau pour les 2/3 de la puissance totale, provoque une composante verticale qui a tendance à enfoncer encore plus l'arrière du bateau. S'il est vraiment impossible de déplacer les batteries plus sur l'avant (hors de question de rajouter du lest) pour déplacer le centre de gravité vers l'avant, il faut jouer sur le côté dynamique avec des flaps ou l'orientation des jets;

Salut JPA,

Plein de bonnes idées sur les flaps... Je verrai après les premiers essais si il y a matière à bricoler quelque chose... On pourrait effectivement sans doute asservir un flap par une bielette liée à la tuyère orientable. Bon c'est du plastique, alors à voir la résistance.

Pour le centre de gravité, j'avais au début la même impression et crainte: Trop vers l'arrière. Et bien au vu des essais en baignoire, ce ne semble pas être le cas. Le bateau tombe bien dans ses lignes (à l'arrêt) sans pratiquement mettre de lest. En fait de par le dessin de la coque, le centre de carène est lui aussi très en arrière. Bon dessin de l'architecte, l' ami "Abfil"... On verra en dynamique...

Une petite question: D'après les photos, il me semble qu'à l'arrêt les jets sont totalement immergés. peux-tu confirmer?
Marcel.

rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Ven 5 Sep 2014 - 15:00

Je confirme que la sortie des jets est bien immergée à l'arrêt, mais dans la réalité (tout au moins chez kamewa) le diamètre de la pompe est supérieur à la sortie d'eau. Le résultat est qu'un petit tiers du rouet de pompe se trouve au dessus de l'eau. Lors des manoeuvres à faible vitesse le rendement est alors très mauvais mais la puissance utilisée est aussi très faible en comparaison de celle développée à pleine vitesse. A ce sujet j'ai été très étonné de voir que sur les jets modèles de KMB, l'impeller (rouet de pompe) était une copie conforme d'une hélice à grande vitesse (pas énorme et moyeu de faible diamètre) or, sur une telle hélice, ce qui ce trouve entre le moyeu et pratiquement le milieu de pale ne sert strictement à rien sinon à freiner le moteur. En tous cas cette partie de l'hélice ne participe pas à la propulsion. Dans les hydrojets grandeur réelle le diamètre du moyeu fait pratiquement les 2/3 du diamètre de l'impeller mais comporte au moins 6 pales (cela ressemble plus à un rouet de turbine qu'à une hélice). D'autre part des aubes fixes situées derrière l'impeller redressent les filets d'eau qui ont pris un mouvement de rotation afin de créer une force parfaitement parallèle au conduit. Au passage une petite astuce si une refrigération à l'eau est envisagée : en faisant un piquage au droit de l'impeller on obtient de l'eau sous pression sans réellement nuire au rendement du jet.

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par albertus le Ven 5 Sep 2014 - 15:06

Hello
Après lecture de tes explications, je pense que le fait d'avoir une coque en V dispense d'installer les flaps : je m'explique

Mais d'abord je confirme que les KM-B sont équipés d'aubes fixes redresseues de flux
Je confirme aussi qu'une prise d'eau pour le refroidissement moteur existe bien sur le corps du jet, là où la pression est forte
Mais ces sorties sont bouchées d'origine, le fabricant lui même les trouvant peu performantes
Moi, avec mes gros outrunner, je n'ai pas besoin de refroidir les moteurs, une circulation forcé d'air dans la coque est suffisante

l'arrière de la coque des 45 Ft USCG est en V profond, et forcément je ne modifie rien à ce niveau : n'étant pas "carpiste" je ne me prend s pas pour un architecte naval  mondieu  et je respecte exactement les plans du chantier de Textron Marine (bien que le dessin ne soit pas d'eux)

Don voici le tableau arrière du bateau


Sur cette photo du prototype de Philippe Saleix, on se rend compte que le corps des jets sont plaqués sur les fonds de coque et ne sont forcément pas horizontaux
Les sorties d'eau étant circulaires, cela n'a aucune incidence sur l'efficacité
Par contre, on constate que Philippe a installé les nez de sortie et les pelles horizontalement, et donc qu'en cas d'orientation des buses pour virer, les jets d'eau vont être déviés à l'horizontale


moi, j'ai installé les buses de sortie et les pelles parallèlement au fond, ce qui dévie le jet d'eau en oblique en cas de virage, augmentant ainsi la manoeuvrabilité du bateau


Je pense que la solution n'est pas dans l'installation de déflecteurs, mais plutôt d'une commande de direction exponentielle, donc non linéaire et dont le déplacement serait limité par la vitesse du bateau (va falloir faire appel à Lagaffe pour qu'il m'explique ma propre idée !)
La maniabilité du bateau est telle que je me demande si il ne faudrait pas simplement limiter la course du servo

albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par GAZOU le Ven 5 Sep 2014 - 18:56

On pourrait effectivement sans doute asservir un flap par une bielette liée à la tuyère orientable

il ne faut pas que ta commande prenne sur la tuyère, tu vas tout abimer , il te faut une autre commande avec un autre servo , soit monté avec un Y , soit avec une autre voie programmable et couplé avec l'orientation de la tuyère .

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Ven 5 Sep 2014 - 20:45

GAZOU a écrit:
On pourrait effectivement sans doute asservir un flap par une bielette liée à la tuyère orientable
il ne faut pas que ta commande prenne sur la tuyère, tu vas tout abimer , il te faut une autre commande avec un autre servo  , soit monté avec un Y  , soit avec une autre voie programmable et couplé avec l'orientation de la tuyère .

T'inquiètes pas Gazou! En l' état d'avancement du WS60HJ c'est le genre de modif pas simple à faire et je ne vais pas me lancer là-dedans... Et je ne pense pas qu' elle soit indispensable. Après tout, le "Moonraker" de Graupner est trés similaire à mon WS60 et fonctionne bien sans flaps... Du moins d'après les nombreuses vidéos dispos. On verra bien...
Le seul problème que je vois est le virage trop serré à pleine vitesse, mais ça je peux le régler comme dit Albertus avec un réglage de la radio et un peu de prudence au pilotage. De même que le basculement des pelles à pleine vitesse qui paraît-il risque d'arracher la pelle...

Mais il y a sûrement beaucoup à dire, à faire et à améliorer sur la propulsion par Hydrojets qui pourrait aboutir à l'élaboration d'un projet spécifique plutôt qu'une simple adaptation. Y pas grand chose sur le sujet...
On pourrait commencer par ouvrir un fil dédié "Propulsion par hydro-jets" et y transférer les excellents posts ci-dessus... Boulot pour le modo ordi

Marcel.

rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Sam 6 Sep 2014 - 10:06

Salut Rookie,
Désolé d'avoir envahi ton espace de cette manière mais c'est un sujet qui me tiens à coeur. Pour limiter les virages serrés à pleine vitesse, une autre possibilité puisque les flaps n'ont pas l'air de soulever l'enthousiasme, c'est de virer avec un seul jet. Par exemple virage à gauche : le jet Bd vire et le jet Td reste fixe - virage à droite, le jet tribord vire et le jet Bd reste fixe on peut faire l'inverse également. Une méthode aura sûrement plus d'effet que l'autre, à rechercher par expérimentation celle qui convient le mieux. Je te parle en connaissance de cause car sur le car-ferry Aline (ex-Solidor 4) que l'on voit sur les photos il existait trois configurations possible lorsque l'on était en route libre : soit on pouvait choisir d'avoir les 4 jets manoeuvrant ensemble, soit les deux extérieurs fixes et les deux intérieurs manoeuvrant ou encore les deux extérieurs manoeuvrant et les deux intérieurs fixes. Le capitaine choisissait en fonction de l'état de la mer pour avoir plus ou moins de réactivité.

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Sam 6 Sep 2014 - 11:48

Salut JPA,

Pas de soucis, la discussion est intéressante, bien documentée par un expert et je pensais qu'elle méritait un sujet séparé pour être facilement retrouvée lors d'une recherche générale sur les hydrojets.
Ce n'est pas que les flaps ne soulèvent pas l'enthousiasme. Simplement une sérieuse complication avec la question habituelle: En as-ton vraiment besoin à notre échelle? Pour le moment je n'ai pas d'avis définitif et je donnerai mon opinion après les les premiers essais...
MarceL;
-------------

rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par albertus le Sam 6 Sep 2014 - 11:54

Hello tout le monde

Après mure réflexion, et après m'être regardé faire avoir analysé ce que je fais, je me rend compte que je suis stressé par la vitesse du bateau (c'est pas un offshore prévu pour, mais une maquette vraiment rapide)
De plus, contrairement aux offshore qu'on voit évoluer sur YouTube, je ne suis pas seul sur le plan d'eau, je navigue en même temps que d'autres bateaux lents : chalutiers, remorqueurs vieux gréements etc
Ce qui fait que lorsque je vois que mon bateau approche très vite d'un obstacle (autre bateau), je réagis rapidement, mais sans mesurer délicatement le mouvement de mes doigts sur le manche !
Ma réflexion est donc que le déplacement du servo de direction devrait être inversement proportionnel à la vitesse du bateau :
• quand le bateau va lentement, les jets s'orientent à fond avec le manche à fond
• quand le bateau va vite, les jets s'orientent à moitié avec le manche à fond

Certain que cette configuration est possible avec une radio programmable, je me demande si il y a un truc pour l'obtenir avec une radio de base

albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par GAZOU le Sam 6 Sep 2014 - 12:01

• quand le bateau va lentement, les jets s'orientent à fond avec le manche à fond
• quand le bateau va vite, les jets s'orientent à moitié avec le manche à fond

avec de l'exponentiel sur la direction ça ne le ferait pas ?

comme tu dis ça revient à la conduite d'une voiture, tu ne braques pas à fond quand tu vas vite.
Et pour le stress rien ne vaut des plages horaires : les voiliers seuls , les bateaux rapides seuls , les pépères seuls . Par 1/2 heures .
Au club on fait comme ça et tout le monde est content .

_________________
Etre à plat ventre c'est bien !  Mais c'est une position inconfortable pour lécher la main de celui qui vous botte le cul
et ça que j'aime bien
Quand j'entend un con discourir sur un forum je suis affligé , mais je me console en me disant qu'il pourrait être sur le Bleu

GAZOU
Admin

Age : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Sam 6 Sep 2014 - 12:25

albertus a écrit:Hello
Sur cette photo du prototype de Philippe Saleix, on se rend compte que le corps des jets sont plaqués sur les fonds de coque et ne sont forcément pas horizontaux
Les sorties d'eau étant circulaires, cela n'a aucune incidence sur l'efficacité
Par contre, on constate que Philippe a installé les nez de sortie et les pelles horizontalement, et donc qu'en cas d'orientation des buses pour virer, les jets d'eau vont être déviés à l'horizontale
moi, j'ai installé les buses de sortie et les pelles parallèlement au fond, ce qui dévie le jet d'eau en oblique en cas de virage, augmentant ainsi la manoeuvrabilité du bateau

Salut "Albertus",

Je ne suis pas vraiment d'accord avec cette explication:
J'avais envisagé les deux montages lors de mes dessins de modification de la propulsion du WS60 en Hydrojets et j'avais conclu qu'il fallait les garder horizontaux.

- Imaginons que les axes de pivotement des jets sont perpendiculaires au fond de carène à droite et à gauche.
- Pour un virage vers tribord, le nez doit partir vers tribord et donc l'arrière vers babord. Le bateau avec sa forme en V a une tendance naturelle à se coucher vers l'intérieur du virage, coté tribord.
- En regardant l'arrière du bateau, les jets doivent donc pousser l'arrière vers la gauche et donc avoir pivoté vers la droite.
- Examinons le mouvement du jet de droite(toujours en regardant l'arrière du bateau): L'axe de pivotement étant incliné vers le centre le jet sera bien dirigé vers la droite et poussera l'arrière vers la gauche, mais le jet sera aussi dirigé vers le haut avec un angle complémentaire égal à celui du fond de carène, ayant donc tendance à enfoncer l'arrière droit du bateau, vers l'intérieur du virage.
- Examinons le mouvement du jet de gauche. Même chose, mais l'inclinaison étant symétrique, le pivotement du jet vers la droite induira cette fois une force verticale dirigée vers le haut et donc ayant tendance à soulever le côté babord , celui extérieur au virage.
Et on se retrouve avec un couple de renversement ayant tendance à coucher le bateau vers l'intérieur du virage. Vu la force des jets et l'angle des fonds de carène, je pense que ce couple est loin d'être négligeable et contribuerait à nos soucis de virage à haute vitesse. En fait, on a l'effet inverse de celui qui serait recherché par l'ajout de flaps.

Pour obtenir un effet compensatoire automatique en virage et limiter le basculement il faudrait en fait monter les tuyères de sortie non pas parallèles aux fonds ce carène, mais inclinées dans l'autre sens... Mais là je me heurtais à des problèmes d'encombrement vertical et une cinématique des commandes de servos pas très propre.

Donc conclusion: J' ai fait au plus simple, axes de pivotement verticaux et au moins comme ça je n'induis pas de couple parasite de retournement...
Et je ne vois pas pourquoi de jets inclinés en virage augmenteraient la manoeuvrabilité?

Ai-je loupé quelque chose???

Marcel.

rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Sam 6 Sep 2014 - 16:49

Pour Albertus,
Si tu veux te passer de la foutue électronique, la réponse est simple : il faut faire un mélangeur mécanique qui fait varier la proportion du servo de direction à l'aide du servo de vitesse. Envoies moi une photo ou un plan de la disposition de tes servos et je te proposerai une solution, si elle ne te conviens pas on en trouvera une autre !

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par rookie78 le Sam 6 Sep 2014 - 19:13

Il n'y a pas de servo de vitesse mais un contrôleur électronique. Pas de mixage mécanique possible.

Donc soit une radio programmable et là la manip prend 30 secondes, soit chercher un mixeur programmable indépendant. Pas si facile à trouver aujourd'hui où les radios programmables sont assez courantes. Programmation pas toujours très simple (en général il faut entrer un bout de code à partir d'un PC et coût assez élevé.

Marcel.
-----------

rookie78

Age : 69

http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par patdxfr le Sam 6 Sep 2014 - 19:18

albertus a écrit:Certain que cette configuration est possible avec une radio programmable, je me demande si il y a un truc pour l'obtenir avec une radio de base

Avec une radio de base, il y a au moins les doubles-débattements (dual rate en belge du nord).
Par contre basculer l'inter rapidement pour passer de marche lente à rapide, ça va pas être facile.

En fait ce que tu cherches, c'est comme une direction assistée, plus tu roules vite, moins elle assiste ...

pat_2b

patdxfr

Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par albertus le Sam 6 Sep 2014 - 20:51

ben finalement je pense que je vais essayer de naviguer plus souvent avec ce bateau, afin de rester plus zen lors de son contrôle


albertus

Age : 71

http://navi.modelisme.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par JPA le Dim 7 Sep 2014 - 11:20

[quote="rookie78"]Il n'y a pas de servo de vitesse mais un contrôleur électronique. Pas de mixage mécanique possible.


Y a t-il un inconvénient à brancher en parallèle un servo classique avec les variateurs de vitesse ? Ce servo additionnel pourrais faire varier la proportion du débattement du servo de direction.
Une chose me pose question depuis que j'ai découvert l'hydrojet sur le forum : de quelle manière sont couplés variateur de vitesse et renversement de marche ?

JPA

Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Propulsion par HYDROJET

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum